Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

8ème édition de la Semaine nationale de sensibilisation et de dépistage du Diabète: Les grandes actions pour faire reculer le mal
Publié le dimanche 6 novembre 2016  |  L'Héritage
Journée
© Abidjan.net par Marc Atigan
Journée Mondiale du Lionisme : une journée santé organisée pour célébrer l’événement
Samedi 08 Octobre 2016. Abidjan. Dans le cadre de la Journée mondiale du Lionisme, les Clubs Lions de la Région 31 (Côte d`Ivoire) ont organisé une journée dédiée à la Santé dans les locaux de FILTISAC. Dépistage du Diabète et dons de Sang étaient au centre de cette journée.
Comment


L ‘Association obésité et diabète de Côte d’Ivoire (Aodci) en partenariat avec le ministère de la santé et de l’Hygiène publique et la fondation mondiale du Diabète organise la 8ème édition de la semaine nationale de sensibilisation et de dépistage gratuit du diabète, du 7 au 11 novembre 2016. La cérémonie de lancement de cette semaine a lieu ce lundi 7 novembre 2016 au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Yopougon. L’annonce a été faite par le Professeur Jacko Abodo Redhor au cours d’une conférence de presse tenue le jeudi 3 novembre 2016, au siège de l’Aodci sis à la Riviera- Palmeraie. Selon le conférencier, cette semaine nationale débute par une grande marche contre le Diabète. Laquelle partira du Carrefour Zone au Chu de Yopougon où il y aura un dépistage gratuit du diabète et de l’obésité. En outre, il est prévu deux conférences sur les thèmes’’ Diabète et Sport’’ d’une part et ‘’Œil et Diabète’’ d’autre part. Aussi, selon le conférencier, ce lundi est décrété journée sans stress, sans tabac et sans alcool. Avant de dérouler les grandes articulations du lancement de la semaine nationale de sensibilisation et de dépistage du Diabète, le Professeur Jacko Abodo Rhedor, président de l’Aodci a fait le bilan de la première année du deuxième projet dénommé renforcement des capacités de la prise en charge du pied diabétique en Côte d’Ivoire. Couvrant la période d’août 2015 à juillet 2018, le budget de ce projet est évalué à 170 000 000 de Fcfa. Selon le conférencier, le point d’orgue de cette première année a été la formation et la sensibilisation. Ainsi, 3 endocrinologues–pédiatres ont été formés à Lagos de même que 2 pairs-éducateurs qui ont reçu une formation à Dar es Salam. Les hommes de médias qui servent de relais d’information auprès des populations n’ont pas été oubliés. Concernant la sensibilisation, elle a permis de toucher plus de 500 000 personnes. Quand les campagnes de dépistage ont permis de dépister entre 5000 et 10000 personnes. Les nouveaux cas décelés ont été systématiquement pris en charge en vue d’éviter les complications comme l’Accident vasculaire cérébral, la cécité, le pied diabétique, le coma diabétique et la tuberculose pulmonaire. Pour terminer, le conférencier a indiqué que la Côte d’Ivoire est sur la bonne voie des pays qui ont réussi l’organisation de la prise en charge du Diabétique. « Si nous poursuivons sur cette lancée, c’est sûr que nous allons inverser la tendance », a-t-il conclu.

Patricia Lyse
Commentaires


Comment