Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rapprochement formation-éducation : Paul Koffi Koffi vante les prouesses de la Côte d’Ivoire
Publié le mardi 8 novembre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Séminaire
© Abidjan.net par PR
Séminaire inter-pays du PQIP/DCTP sur le continuum Éducation-Formation
Lundi 07 novembre 2016. Abidjan-Plateau. Le ministère de l`enseignement technique et de la formation professionnelle en collaboration avec le Pôle Qualité Inter-Pays pour le développement des Compétences techniques et professionnelles (PQIP/DCTP) et l`association pour le développement de l`éducation en Afrique (ADEA) a ouvert un séminaire ssuru le continuum Éducation-Formation en vue de trouver une solution adéquate à un accès universel a l`éducation et à la formation en Afrique.
Comment


Le ministre de l’Enseignement technique et la Formation professionnelle, Paul Koffi Koffi a ouvert l’atelier sur le thème « Favoriser le continuum éducation-formation » organisé par Pôle de Qualité Inter-Pays (Pqip) dans le domaine du Développement des Compétences Techniques et Professionnelles (Dctp). C’était le lundi 7 novembre 2016 dans un réceptif hôtelier à Abidjan-Plateau

Paul Koffi a saisi l’occasion pour rassurer les 16 pays Africains participant, de la volonté du Gouvernement ivoirien à diminuer considérablement le taux d’analphabétisme et des enfants « hors du système scolaire formel estimés à 1 900 000 selon une étude sur ‘’les enfants et adolescents hors du système scolaire’’ publiée par l’cole Nationale de Statistique et d’Economie Appliquée ». « Conscient de cette donne, le Gouvernement ivoirien a initié une loi relative à la scolarisation obligatoire des enfants de 06 à 16 ans. Des commissions interministérielles conduisent actuellement des réflexions, pour permettre à toute cette tranche de la population, d’accéder au socle minimum de connaissances et de compétences, en vue de s’insérer durablement dans la vie socioéconomique. Ainsi, des passerelles sont proposées dans le système d’ETFP, pour offrir à tous les jeunes de 06 à 16 ans, un continuum éducation- formation. De même, la reconnaissance ou la certification de toutes les voies d’acquisition de compétences est en cours, pour donner à chacun une égale-dignité dans sa quête de compétences. Pour notre part, plus spécifiquement, nous sommes en train d’expérimenter des passerelles, au sortir de la dernière classe du primaire, vers le premier cycle du secondaire, que nous avons appelées, des classes Préparatoires au CAP (Prépa-CAP) qui permettront à une frange importante de jeunes, de ne pas être exclues du système scolaire et de formation», a souligné le ministre pour qui, le thème de ce séminaire est au cœur des préoccupations du gouvernement ivoirien, et les échanges sur les bonnes pratiques des autres pays en matière compétence technique et professionnel permettront d’enrichir mutuellement. C’est à juste qu’il a invité les experts à proposer aux ministres en charge de la formation et de l’emploi un plan d’échange et de mise en commun des expériences réussies au niveau des pays participants. Tout en souhaitant que leurs travaux «visent durant l’année 2016/2017, l’atteinte des résultats suivants : faire un choix de trois ou quatre expériences assez abouties pour être diffusées et, si possible, mises en œuvre, dans un certain nombre de pays. Proposer, autour de chaque expérience identifiée, la création d’un groupe de travail réunissant les pays désireux de l’approfondir et/ou de la mettre en œuvre ». Selon Kamaté Camara, président du Pôle de Qualité Inter-Pays (PQIP), ce séminaire vise à voir comment les pays mettent en œuvre le continuum Formation-éducation aux fins de « réduire l’échec scolaire en fin de cycle primaire ou pendant le premier cycle de l’enseignement secondaire ; créer pour les non-scolarisés ou les déscolarisés les moyens d’acquérir une éducation de base et une Formation Professionnelle pour leur insertion socio-politique ; Engager les réformes et modalités d’acquis éducatifs et professionnelle pour l’accessibilité de tant de jeunes aux diverses formes de connaissances et compétences ».

MB
Commentaires


Comment