Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion de la salubrité et scolarisation de la jeune fille: Les FABÊS veulent insuffler un souffle nouveau
Publié le mercredi 9 novembre 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Aider la population ivoirienne à se sentir bien dans sa peau et dans son environnement à travers des actions sociales et citoyennes, tel est le credo qui guide l’association Femmes actives pour le bien-être social(FABÊS). Cette association qui regroupe près d’un millier de femmes vaillantes a fait sa présentation officielle.

Pour Minata Koné, la présidente nationale des femmes actives pour le bien être social(FABÊS), qui s’exprimait récemment lors de la conférence de presse de présentation de ladite association, dans un restaurant à Cocody, cette association est née suite à des faits négatifs observés sur le bien-être de la population « qui n’honorent pas la notoriété de la Côte d’Ivoire ». Ce sont entre autres des hôpitaux ou centres de santé insalubres, des écoles publiques et marchés mal entretenus, des produits de grandes consommation de mauvaises qualités vendus sur le marché, l’incivisme de certains chauffeurs et d’une partie de la population masculine qui a une propension à uriner à ciel ouvert. Minata Koné et ses amies entendent devant ces situations, appeler à un changement de comportement. Cela commence par une sensibilisation accrue de la population sur l’importance de préserver l’environnement sain et salubre. Ensuite, mener des actions sociales au profit de cette population pour l’aider à mieux vivre. « Le FABÊS est une association apolitique et laïque. Nous venons en tant que femme nous battre aux cotés des institutions pour apporter notre pierre au bien être de la nation ivoirienne. Nous ne sommes pas une association de bureau mais une association de terrain et d’actions », a indiqué la presidente Minata Koné qui a par ailleurs annoncé le début des actions de l’association dans les prochains jours dans un centre de santé. Outre ces actions de promotion de la salubrité et de consommation de biens de qualité, Minata entend également agir en faveur des personnes en situation d’handicap. Promouvoir l’alphabétisation, mais surtout la scolarisation de la jeune fille. Enfin, elles entendent promouvoir le leadership entrepreneurial et l’auto-emploi de la jeunesse. Elles comptent sensibiliser à assainir les milieux scolaires des fléaux sociaux (consommation de drogue, d’alcool grossesses en milieu scolaire) et enfin promouvoir l’excellence dans les milieux ruraux et dans les différentes couches socioprofessionnelles.

MB
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3787 du 8/11/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment