Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Un séminaire à Abidjan pour mieux gérer les projets et programmes co-financés par la Banque Mondiale et les partenaires au développement
Publié le samedi 12 novembre 2016  |  Abidjan.net
Gestion
© Abidjan.net par PR
Gestion des projets et programmes co-financés: Un séminaire d`appropriation du décret N°2015-475 du 1er juillet 2015 se tient à Abidjan
Le Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI) initie du 10 au 11 novembre 2016 un séminaire d`appropriation du décret N°2015-475 du 1er juillet 2015 portant procédures et modalités de gestion des projets et programmes co-financés par les partenaires techniques et financiers, ainsi que des nouveaux instruments de gestion de la banque mondiale
Comment


Un séminaire d’appropriation d’un nouveau décret pour mieux gérer les programmes co-financés par la Banque Mondiale et les partenaires au développement se tient du 10 au 11 novembre à Abidjan.

Initié par le comité de coordination du suivi du portefeuille de la Banque mondiale avec le soutien technique et financier du Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI), cet atelier a pour but de favoriser l’appropriation du décret n°2015 N°2015-475 du 1er juillet 2015 portant procédures et modalités de gestion des projets et programmes cofinancés par les partenaires techniques et financiers, ainsi que des nouveaux instruments de gestion de la banque mondiale.



En septembre 2008, afin d’améliorer la capacité d’absorption des ressources extérieures, notamment pour ce qui concerne les projets d’investissement cofinancés par la Banque Mondiale, le ministère de l’économie et des finances a pris l’instruction N°192, relative aux procédures et modalités d’exécution des dépenses.



Pendant les sept années de sa mise en œœuvre, un certain nombre de difficultés telles la nature juridique de l’acte ou en encore la lenteur du processus de passation de marchés ont été recensées et il importait de les corriger.

Ainsi, pour permettre une gestion plus efficace et améliorer le taux de décaissement des projets cofinancés, le Gouvernement a pris le nouveau décret du 1er juillet 2015 au centre et objet des présentes assises.

A travers cette activité, la DGDI entend familiariser les acteurs avec ce nouveau décret, aussi avec le nouveau cadre de passation des marchés applicable aux projets cofinancés par la BM et enfin avec le principe de financement basé sur la performance.

Adama Coulibaly, directeur de cabinet du ministre auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie et des Finances, s’est par ailleurs félicité de la contribution et du consensus pour l’élaboration de ce nouveau décret qui va à n’en point douter changer les méthodes acquises depuis 2008.



« Il s’agira pour les acteurs réunis de passer en revue le présent décret composé de 9 chapitres et 49 articles » a-t-il ajouté, lançant un appel à un effort collectif pour garantir un meilleur score à la Côte d’ Ivoire à la prochaine évaluation annuelle.



Quant a Akou Bertin, coordinateur adjoint du DGDI, il a énuméré les efforts entrepris par sa structure pour participer de manière significative à l’effort de promotion de la gouvernance économique en Côte d’Ivoire.



Entre autres actions on peut noter l’accompagnement de plusieurs structures gouvernementales sur des thématiques dune extrême importance. Il y a aussi l’appui aux institutions de communication du gouvernement afin d’améliorer la communication gouvernementale.



" Cest en ce sens que la Banque Mondiale vient de nous confer la mise en oeuvre administrative et financière du projet de réforme du secteur financier" a-t-il ajouté, saluant la volonté de la BM de vouloir toujours améliorer le visage de sin intervention auprès des pays emprunteurs.



Atapointe
Commentaires


Comment