Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Législatives ivoiriennes : pour le choix de ses candidats, la coalition au pouvoir tient compte de la présence de l’opposition
Publié le lundi 14 novembre 2016  |  Alerte Info
Nouvelle
© Partis Politiques par DR
Nouvelle Constitution de la Côte d’Ivoire: Le directoire du RHDP en conclave
Mercredi 12 octobre 2016. Abidjan. En prélude au référendum constitutionnel prévu le 30 octobre 2016, le directoire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a organisé une rencontre pour mettre en place une stratégie afin de mobiliser les populations lors de ce scrutin. Photo: Amadou Soumahoro, le président du Directoire du RHDP
Comment


Le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire, a choisi ses candidats pour les prochaines élections législatives en tenant compte de la participation du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) à ce scrutin, a indiqué lundi le président du directoire du RHDP, Amadou Soumahoro, lors d’une conférence de presse.

“Nous avons tenu compte de la présence du Front populaire ivoirien cette fois-ci. Vous savez que la branche Affi N’guessan du FPI aura des candidats. On lit par-ci par-là, qu’elle présentera 210 candidats. On attend donc de voir’’, a déclaré Amadou Soumahoro, par ailleurs secrétaire général du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), lors d’une conférence de presse au siège du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), le principal allié du RDR, au sein du RHDP.

Lundi, quelques journaux ont publié la liste des candidats du RDR et du PDCI aux élections législatives prévues le 18 décembre. Le FPI qui avait boycotté le précédent scrutin en 2011 a décidé cette fois d’aligner des candidats.

“Moi, je sais qu’il y a certaines zones du pays où le FPI n’existe pas’’, a poursuivi M. Soumahoro, selon qui le RHDP a “anticipé’’ pour prévenir toute mauvaise surprise face à l’opposition.

“Nous avons passé en revue les circonscriptions que nous avons pensé susceptibles d’être favorables au FPI et nous nous sommes organisés dans ce sens’’, a-t-il expliqué.

Interrogé sur le choix de la ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine comme candidate du RDR dans la commune abidjanaise de Cocody (Est d’Abidjan) alors qu’elle achève déjà un mandat de député à Abobo, une autre commune au nord d’Abidjan, M. Soumahoro a indiqué que le choix de la porte-parole adjointe du gouvernement répond à “des raisons stratégiques propres’’ au parti.

Aussi, s’est-il dit “confiant’’ pour la victoire de la ministre à cette élection.

Serge Alain KOFFI
Commentaires


Comment