Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filière anacarde : La Côte d’Ivoire envisage "transformer 100 % de sa production d’ici à 2020" (Duncan)
Publié le jeudi 17 novembre 2016  |  Alerte Info
Cérémonie
© Abidjan.net par Serge T
Cérémonie d`ouverture de la 2è édition du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l`Anacarde
​Jeudi 17 novembre 2016. Abidjan. La 2è édition du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l`Anacarde​ a ouvert ses portes dans la matinée au palais de la culture de Treichville.
Comment


Le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a annoncé jeudi à Abidjan la transformation de 100 % de la production d’anacarde dont la Côte d’Ivoire est premier producteur et exportateur mondial, à l’ouverture de la deuxième édition du Salon international des équipements et des technologies de transformation de l’anacarde.

" Le gouvernement ivoirien a adopté un plan de développement et de transformation de l’anacarde dont l’objectif est d’accroitre significativement le taux de transformation des noix brutes à 100 % à l’horizon 2020", a déclaré M. Duncan.

Le taux de transformation en 2015 était estimé à 5,84%.

Le Premier ministre a ajouté qu’" au plan industriel, la Côte d’Ivoire entend renforcer et dynamiser ses actions en faveur des entreprises".

Les actions et réformes mises en œuvre ont permis d’accroître le nombre d’entreprises de transformation d’anacarde qui est "passé de 10 en 2012 à 22 en 2016, et la capacité globale installée de 54. 000 tonnes par an en 2012 à 100. 900 en 2016, soit une augmentation moyenne de 23 % par an, a poursuivi le chef du gouvernement ivoirien.

Avec une production de 700.000 tonnes en 2015, la Côte d’Ivoire est devenue premier producteur mondial de cajou avec 24,22 % de l’offre.

Ce salon, qui a ouvert ces portes jeudi devrait se refermer samedi autour du thème : "une industrialisation de la filière anacarde citoyenne pour une Côte d’Ivoire nouvelle".

LKO
Commentaires


Comment