Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : Semaine de partage sur la Gestion axée sur les Résultats de Développement (GRD)
Publié le vendredi 18 novembre 2016  |  Abidjan.net
Semaine
© Autre presse par DR
Semaine de partage sur la Gestion axée sur les Résultats de Développement (GRD)
Comment


Abidjan – La Communauté africaine de pratiques sur la Gestion axée sur les Résultats de Développement (AfCoP-GRD), dont le secrétariat est hébergé à la Banque africaine de développement (BAD) au sein du Département de l’Assurance qualité et des résultats ORQR, a organisé avec le Ministère du Plan et la Communauté Nationale de Pratiques sur la GRD de la Côte d’Ivoire, un séminaire de trois jours sur la Gestion Axée sur les Résultats de Développement à l’Espace Latrille Events.

Le séminaire a été conjointement ouvert par Mme Victoria Chisala, Chef de la division ORQR1 représentant la BAD et Coordinatrice du projet AfCoP; Mr Niamien Kadjo, Président de la CoP Côte d’Ivoire et Mr Koffi Yao, Directeur de Cabinet au Ministère du Plan et du Développement.

Mme Victoria Chisala a rappelé que ces journées portes ouvertes sont destinées à renforcer les capacités d’un large public, renforcer les capacités des institutions régionales et nationales et soutenir les efforts nationaux pour mettre en œuvre la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide et les engagements de Busan. Quant à Mr Koffi Yao représentant le Gouvernement de la Côte d’Ivoire, a souligné l’importance de l’initiative l’Afrique pour les résultats (Afrik4R) du projet AfCoP pour la réussite de l’exécution du Plan National de Développement (PND) 2016 -2020. Pour cette même raison, le Gouvernement, représenté par le Premier Ministre Mr Daniel Kablan Duncan, a affirmé son engagement dans la culture de la GRD en signant une déclaration solennelle lors d’un atelier de haut niveau de l’AfCoP à Abidjan en juillet 2016.

Ces journées portes ouvertes ont réuni un peu plus de 170 personnes dont des représentants des administrations publiques et privées, des institutions publiques, des acteurs non étatiques et le grand public sans oublier environ 50 jeunes (moins de 35 ans) et 70 femmes.

La Côte d’Ivoire qui consolide ses performances économiques depuis sa sortie de la grave crise socio-politique qu’elle connut en 2010-2011 a lancé sa CoP en GRD en octobre 2013. Avant cette date, le pays a parfois utilisé l’approche de la Gestion axée sur les Résultats (GAR) à travkiers l’élaboration des documents de stratégie tels que le Plan National de Développement (PND) et les Documents de Programmation Pluriannuelle des Dépenses et Plan Annuel de Performance (DPPD-PAP) dans le contexte des Cadres des Dépenses à Moyen Terme (CDMT).

Cependant, bien qu’élaborés selon la GRD, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de ces documents de politique n’ont pas toujours suivi les règles de cette approche. Cette faiblesse a été soulignée par le rapport AfriK4R d’évaluation de l’état de la GRD en Côte d’Ivoire validé en avril 2014 par plus de 150 représentants de l’administration publique, de la société civile, du parlement et du secteur privé. Aussi les acteurs de la CoP nationale, soucieux du faible niveau de connaissance de cette approche par la population et de son utilisation embryonnaire dans les actions de développement entendent mobiliser tous les acteurs autour de la GRD pour mieux l’implanter dans les pratiques au niveau de l’Administration, du secteur privé, de la société civile et des populations.

Les participants ont donc découvert/redécouvert les piliers et les principes de la GRD retenus par l’initiative AfriK4R et le projet AfCoP avec ses principaux acteurs, les outils de planification, du suivi et de l’évaluation basés sur la GRD et se sont appropriés les Initiatives à Résultats Rapides (IRR).

La Banque africaine de développement est convaincue que le soutien au projet de l’AfCoP depuis 2012 permet aux gouvernements (18 pays africains) et aux citoyens africains de disposer des capacités et des outils nécessaires pour que des résultats concrets puissent être réalisés au bénéfice du peuple africain.


Deux rapports dressent un état des lieux des pays réalisé en 2013 ou « benchmarking » en matière de gestion axée sur les résultats de développement dans l’espace COMESA et UEMOA.

Pour de plus amples informations sur l’Initiative AfriK4R et l’AfCoP, veuillez-vous rendre sur www.afrik4r.org.
Commentaires


Comment