Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filières bananier et plantain : Un séminaire sur les enjeux de recherche et de développement en Afrique de l’ouest et du centre se tient à Abidjan
Publié le vendredi 18 novembre 2016  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par PR
Cérémonie d`ouverture de la 9eme session du conseil scientifique du CARBAP sur bananiers et plantains en Côte d`Ivoire
Jeudi 17 novembre 2016. Abidjan. Cocody. La 9eme session du conseil scientifique du Centre Africain de Recherches sur Bananiers et Plantains (CARBAP) sur bananiers et plantains en Côte d`Ivoire s`est ouverte, ce jeudi 17 novembre 2016, à Abidjan sur les enjeux de recherche et de développement des filières banane et plantain en Afrique de l`ouest et du centre.
Comment


Abidjan accueille depuis ce jeudi 17 novembre, la 9eme session du conseil scientifique du Centre Africain de Recherches sur Bananiers et Plantains (CARBAP) sur bananiers et plantains en Côte d’Ivoire sur les enjeux de recherche et de développement des filières banane et plantain en Afrique de l’ouest et du centre.

La rencontre vise à analyser et adopter les rapports d’activités scientifiques et techniques de l’exercice du CARBAP.

Il s’agit également d’examiner et d’adopter les Programmes de travail et budget annuel (PTBA) pour 2017; d’identifier les thématiques aux projets de recherche et développement et les potentiels guichets de financement; et d’accroître l’appropriation de « l’outil CARBAP » en Côte d’Ivoire.

Se félicitant de la coopération entre le centre et la Côte d’Ivoire, le directeur général du CARBAP, Michel Ndoumbe Nkeng, a rappelé quelques initiatives du Centre depuis sa création le 1er février 2001 aux fins de booster la filière notamment à travers la recherche et le développement.

Il a profité de l’occasion pour inviter la Côte d’Ivoire à ratifier la Convention du CARBAP, pour permettre au pays de tirer davantage de profit de la filière bananes.

Cette ratification permettra, selon lui, d’intégrer le conseil d’administration du CARBAP, de faire bénéficier au pays du transfert de variétés améliorées, des avantages d’actions de renforcement de capacités et des technologies utiles à la filière banane dessert.

Pour sa part, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, représentée au séminaire par Kanté Salimata, a assuré de son soutien pour l’amélioration du développement des secteurs agricoles.

Elle a également indiqué que son ministère adhère pleinement à l’idée de la ratification qui sera effective bientôt.

La banane plantain occupe le 3ème rang des cultures vivrières après l’igname et le manioc, avec une production de 1,7 million de tonnes pour 120kg/hbt/an.

Quant à la banane dessert, le pays en a exporté 305.000 T en 2014, d’après le rapport technique du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles, en abrégé (FIRCA).

Le CARBAP, est une institution internationale spécialisée sur les Bananiers dont le siège est situé au Cameroun, à Njombé et ses activités couvrent les pays d’Afrique Occidentale et Centrale (AOC).

Elle a pour principale mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des acteurs des filières plantains et bananes en AOC.



Atapointe


Commentaires


Comment