Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les reformes foncières ivoiriennes saluées par des spécialistes du Salon de la Géomatique
Publié le samedi 19 novembre 2016  |  APA
Géomatique
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Géomatique 2016: cérémonie d`ouverture
Mercredi 16 Novembre 2016. Abidjan. Le Salon de la Géomatique et les 5èmes universités de perfectionnement des géomètres se sont ouverts à l`auditorium de l`espace CRRAE-UMOA en présence du ministre de l`enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Bakayoko Ly Ramata et de Moctar Touré, Représentant le Ministre d`Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République Amadou Gon Coulibaly. Photo: Edouard Fonh Gbei, directeur général du CNTIG .
Comment


Les géomètres, spécialistes de géomatiques et de questions foncières de plusieurs pays réunis à Abidjan au cours de la 3è édition du Salon international de la Géomatique ont salué, vendredi, « les acquis » de la Côte d’Ivoire en matière foncière, a constaté APA sur place dans la capitale économique.

La 3è édition du Salon international de la Géomatique combinée aux 5èmes Universités de perfectionnement des Géomètres de l’espace francophone a au terme de ses travaux salué le pays hôte qui a initié « plusieurs réformes dont des aspects touchant la question foncière ».

« La loi sur le foncier rural, l’institution de l’Arrêté de Concession Définitive (ACD), la création de l’Agence foncière rural (AFOR) , le guichet unique du foncier , le livre foncier électronique », constituent ces acquis salués par les experts , rapporte la note finale de ce Salon.

Toutefois, ces assises ont fait remarquer des insuffisances d’ordre institutionnel, technique et financier qui doivent trouver des solutions.

Il s’agit de « la pluralité des acteurs, une sécurisation foncière rurale encore marginale (2,63%),des villages inscrits dans les fichiers du ministère en charge l’administration du territoire),l’insuffisance du nombre de géomètres , l’absence d’une base donnée foncière intégrée et le faible taux de cadastrage ».

Des conférences en plénières et des sessions parallèles qui comprenaient des séances de formation technique des Géomètres, des expositions commerciales ont constitué le menu de ce salon qui a avait pour thème «l’administration des terres et le développement durable, quelles solutions pour les pays en quête d’émergence ?» .

SY/ls/APA
Commentaires


Comment