Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La nouvelle pension de retraite, une forme de violence faite aux femmes et aux enfants (Organisation féminine)
Publié le vendredi 25 novembre 2016  |  AIP
Comment


Abidjan - La présidente de l’organisation féminine de la plateforme des organisations professionnelles du secteur public, Mme Cécile Kouamé Biahio, estime la nouvelle pension de retraite est une forme de violence faite aux femmes et aux enfants.

« Cette violence est encore plus grave lorsqu’elle est engendrée par le gouvernement, comme c'est le cas de la Côte d'Ivoire à travers l'ordonnance 2012-303 du 04 avril 2012 portant réformes des pensions de retraite gérée par la CGRAE », a-t-elle dénoncé dans une déclaration transmise jeudi à l’AIP.

Mme Biahio explique qu'à travers les nouvelles dispositions, notamment la jouissance de la pension de réversion du conjoint survivant, le capital décès et la suppression de la pension proportionnelle, « le social n'a pas droit de cité; les veuves et les orphelins sont livrés à eux-mêmes et à la mendicité ». Elle estime que la protection sociale du travailleur et de sa famille est « une exigence pour tout gouvernement ».

En prélude à la célébration de la Journée internationale de contre la violence faite aux femmes prévue ce samedi, l’organisation des femmes de la plateforme des organisations professionnelles du secteur public demande également au gouvernement le retour à des dispositions « plus humanistes et protectrices de la femme et de l'enfant », pour garantir le bien-être familial.

tg/cmas
Commentaires


Comment