Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Deux cent soixante femmes vont bénéficier d’un projet d’alphabétisation à Abidjan
Publié le lundi 28 novembre 2016  |  AIP
Comment


Abidjan - Deux cent soixante (260) femmes des marchés de Port- Bouët et de Yopougon vont bénéficier d’un projet d’alphabétisation, a annoncé lundi le chef de bureau de l’Unesco à Abidjan, Ydo Yao, à l’occasion du lancement du projet « Alphabétisation par le numérique », en collaboration avec la Fondation MTN et Nestlé Côte d’Ivoire.

Ydo a expliqué que les technologies de l’Information et de la communication offrant de nouvelles opportunités d’apprentissage expérimentées par l’Unesco, il était nécessaire de les mettre à disposition des femmes commerçantes pour faciliter leur apprentissage en vue de leur autonomisation. Sur presque 800 millions d’adultes analphabètes dans le monde, deux tiers sont des femmes vivant en Asie du Sud, en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient, a-t-il rappelé.

« L’Unesco encourage ses 195 Etats membres à prendre des actions vigoureuses pour promouvoir l’alphabétisation, car elle autonomise les individus, les familles, accroit leur estime de soi, accroit leur confiance en soi et améliore leur qualité de vie », a lancé M. Yao Ido, non sans remercier les partenaires à ce projet.

Pour la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, la tare de l’analphabétisme est un frein à l’essor de l’activité professionnelle des femmes, notamment les commerçantes. « A défaut de pouvoir faire mieux que les réflexes appris sur le tard, elles restent confinées dans l’activité informelle. Ainsi, elles restent incapables de mener des stratégies managériales et professionnelles idoines », a-t-elle déploré.

Elle a exhorté les bénéficiaires de ce projet à se l’approprier pour leur « émergence ». « A l’issue de ces séances d’alphabétisation, elles ne seront plus les mêmes personnes. La magie de l’apprentissage sera passée par là. Ensemble, nous aurons réalisé un miracle », a indiqué l’émissaire du gouvernement.

Ces 260 femmes débutant ce projet pilote auront l’opportunité de s’auto-former via des téléphones portables en développant leurs compétences de base en lecture, écriture, calcul et en gestion comptable, explique-t-on.

(AIP)

gak/akn/ask
Commentaires


Comment