Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La ministre de la Communication s’engage à aider les présentateurs en langues ivoiriennes
Publié le mardi 29 novembre 2016  |  AIP
Valorisation
© Abidjan.net par D. ASSOUMOU
Valorisation de la culture ivoirienne: les présentateurs en langue locale reçus par Affoussiata Bamba
Lundi 28 novembre 2016. Abidjan. Une délégation de l`Association des Présentateurs en Langues Locales a été reçu en audience par la ministre de la communication, Affoussiata bamba à son cabinet au Plateau.
Comment


Abidjan - La ministre de la Communication, Me Affoussiata Bamba-Lamine, s’est engagée lundi à apporter son appui notamment pour améliorer les conditions de travail et de vie des présentateurs en langues ivoiriennes qui traduisent les informations sur les chaînes de la radio et de la télévision publiques.

Répondant aux préoccupations du vice-président de l’Association des présentateurs en langues ivoiriennes ( APLANI), Kissié Auguste Jacques, sur la revalorisation de leur prime, la reconnaissance de leur mérite par des distinctions (des décorations), une assistance lors des décès des membres de l’Association, l’institution d’une indemnisation pour les présentateurs à la retraite, entre autres, la ministre a assuré que des réflexions seront menées avec la direction de la RTI pour satisfaire ces doléances.

«Je comprends vos préoccupations parce que quand on fait un bon travail, on estime que la reconnaissance doit être en adéquation avec le travail que l’on fournit. Vous dépendez de la RTI, nous allons aborder ces questions avec le directeur général et voir dans quelles mesures corriger certains problèmes », a rassuré la ministre.

Elle préconise à cet effet la mise en place d’une cellule qui effectuera des séances de travail avec des responsables du Cabinet pour plancher sur les différentes préoccupations. Concernant la distinction des présentateurs, Me Affoussiata Bamba-Lamine s’est engagée à reconnaître le mérite de ce corps dans le cadre des distinctions qu’elle envisage d’attribuer aux professionnels de la communication.

Créée en 1970, l’APLANI comprend 65 membres dont 19 femmes représentant 28 ethnies de Côte d’Ivoire sur la soixantaine dénombrée.

tad/cmas
Commentaires


Comment