Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Chu de Cocody/ Journée mondiale de lutte contre le sida : baisse du taux de prévalence en Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 1 decembre 2016  |  Abidjan.net
Journée
© Abidjan.net par D. Tagro
Journée mondiale de lutte contre le sida : le taux de prévalence en Côte d’Ivoire
Jeudi 1er décembre 2016. Abidjan. Commémoration de la Journée mondiale de lutte contre le sida au CHU de Cocody. Photo: Photo: Kouakou Sylvie, représentante du Coordonnateur du Programme national de lutte contre le sida.
Comment


La Côte d’Ivoire a réalisé des avancées considérables dans la lutte contre Vih/sida. «Nous notons une tendance à la baisse de la prévalence avec un taux qui est passé de 4,7% à 3,7% entre 2005 et 2012 selon les enquêtes réalisées », a informé Mme Kouakou Sylvie. Elle représentait le Coordonnateur du Programme national de lutte contre le sida à la cérémonie de commémoration de la Journée mondiale de lutte contre le sida, ce jeudi 1er décembre 2016, au CHU de Cocody. Elle s’est réjouie également de la réduction de plus de 50% de nouvelles infections selon les estimations de l’ONUSIDA en 2015. Mais la Côte d’Ivoire ne se repose pas sur ses lauriers pour autant, car la maladie rode toujours. « Malgré ces résultats tangibles et encourageants, de nombreux défis se dressent encore devant nous à savoir rechercher les personnes positives au test et leur offrir le paquet de service », a-t-elle précisé.

Dr Zoundi Ouattara odile, représentant la représente résidente de l’International center for aids care and treatment programs (ICAP) en Côte d’Ivoire a, quant à elle, insisté sur la gratuité des soins notamment les antirétroviraux pour améliorer la santé des personnes infectées. Aussi, a-t-elle invité les personnes séro-ignorantes à faire leur test de dépistage. « Aujourd’hui le traitement du Vih est gratuit. Les mécanismes ce sont mis en place et aujourd’hui partout on a accès aux médicaments et au test », a-t-assuré.

Djakaridja Koné qui représentait le Directeur général du CHU de Cocody, a indiqué que dans leur action au niveau de ce Centre, l’accent est mis sur les programmes de promotion de la santé, l’utilisation des préservatifs, la réduction des comportements à risque qui permettront de réduire chez les adultes le nombre de cas d’infection, de 2,1 millions en 2010 à 500 000 en 2020, avec zéro discrimination.

Le CHU de Cocody est à sa 2e commémoration de la Journée mondiale de lutte contre le sida avec pour thème : « Agissons ensemble pour plus de prévention ».
Au plan international, c’est la 29e Journée dont le thème est : « Levons la main pour plus de prévention ». L’ONUSIDA estime qu’il faut accélérer la riposte pour enrayer la pandémie d’ici 2030 avec les objectifs 90-90-90. C’est-à-dire 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, 90% de ces séropositifs ont accès à un traitement antirétroviral. Et enfin, 90% des personnes recevant un traitement antirétroviral, ont une charge virale durablement supprimée.

D.Tagro
Commentaires


Comment