Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Pétanque/Championnat du monde de tir de précision 2016: Un exploit nommé Dominique Zohou Bi
Publié le vendredi 2 decembre 2016  |  Fédération
Championnat
© Autre presse par DR
Championnat du monde de Pétanque: la Côte d`Ivoire dignement représentée
Championnat du monde de pétanque à Madagascar: Dominique Zohou Bi a fait honneur au drapeau ivoirien
Comment


La Côte d’Ivoire se qualifie pour les quarts de finale du championnat du monde de tir de précision. Le tireur ivoirien, Dominique Zohou Bi, a fait forte sensation hier au Palais des Sports Mahamasina d’Antananarivo.

Ça y est ! C’est de bon pied, sinon de bonne main, que la Côte d’Ivoire a entamé les championnats du monde de pétanque 2016, hier au Palais des Sports Mahamasina d’Antananarivo. Pour le premier concours de la compétition, à savoir les tirs de précision, le tireur ivoirien, Dominique Zohou Bi a créé l’exploit. Dans un concours harassant de cinq ateliers, mettant aux prises les 48 joueurs représentant les nations présentes dans la capitale malgache, l’Ivoirien a terminé 4e avec 46 points sur 100. Il se qualifie directement pour les quarts de finale prévus demain samedi à 12h GMT. La performance de Dominique Zohou Bi est d’autant remarquable dans la mesure où ces éliminatoires étaient très sélectifs. Ne sont qualifiés directement pour les quarts de finale, que les quatre meilleurs à l’issue de la compétition. Le représentant français, sans surprise, termine en tête avec 52 points, suivi du Mauricien (51 points), du Polonais (49 points) et de l’Ivoirien (46 points). L’honneur de la Côte d’Ivoire est ainsi sauf, au bout d’un concours au suspense insoutenable.

Impressionnant Dominique Zohou Bi

Tiré au sort en dernière position dans sa poule de huit, Dominique Zohou Bi a attendu patiemment son heure. Guidé par son coach avec lequel, le matin même, il avait encore revisité tous les cas de figure, l’Ivoirien est apparu très concentré sur l’aire de jeu. Au premier atelier qui consistait à tirer sur quatre distance (6 ; 7 ; 8 ; et 9 m) une boule seule, il fait l’essentiel en obtenant 10 points sur 20. Sur le deuxième atelier, tirer une boule derrière le bouchon, il engrange 7 petits points. Dans le camp ivoirien en ce moment-là, la pression monte. Tous les 47 autres adversaires ayant fini leur partie, le résultat final était plus ou moins connu. Dominique Zohou Bi devrait obtenir au minimum 45 points pour espérer se qualifier directement. Sinon ce serait les barrages, au pire des cas, l’élimination. Il ne lui reste plus que trois ateliers, soit 60 points encore à prendre. Or les trois derniers ateliers, boule entre boule, boule derrière boule et le bouchon, demeurent les plus complexes. Mais c’était mal connaitre la force de caractère du sociétaire des Amis de la Pétanque de Marcory (APM). Malgré la pression des autres adversaires, tous venus l’assister, il enlève 14 points dans l’atelier boule entre boule. Avec un premier carreau retentissant, qui lui octroie 5 points. Ses 7 points sur la boule placée derrière une autre boule sont quasiment anecdotiques. Puisque sur le dernier atelier, il augmente ses acquis avec 13 nouveaux points en tirant directement à deux reprises le bouchon. A 6, puis à 7 mètres. C’est le délire dans le camp ivoirien. La consolidation des résultats par les arbitres, confirme la place de 4e de l’Ivoirien. Athlètes et dirigeants peuvent se congratuler. Les félicitations des autres pays fusent de partout. La Côte d’Ivoire l’a fait ! Placer directement un athlète dans le top 4 des meilleurs tireurs de précision au monde. Plus qu’un exploit, c’est la prestation impressionnante de Zohou Bi Dominique qu’il faut saluer.

En ce qui concerne la compétition de triplette, elle débute effectivement ce matin. La Côte d’Ivoire entre en lice sous le coup de 6h GMT face au Pays-Bas. Aka Venance et ses poulains, regaillardis par la prestation de Dominique Zohou Bi, sont prêts pour faire une nouvelle fois, honneur au drapeau ivoirien.

Cyrille Séty (Envoyé spécial à Antananarivo)
Commentaires


Comment