Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Appothéose de la première édition du Gozô Carnaval de Gagnoa en défilé géant
Publié le dimanche 11 decembre 2016  |  AIP
Comment


La première édition du Gozô carnaval de Gagnoa, dénommé ‘Le Djadjôh’ ou la grande réjouissance en langue locale Bété, a pris fin samedi, par un défilé géant sur deux kilomètre, sur la principale artère de la ville.

Chorégraphies, danses, groupes sociaux-professionnels, écoles et institutions spécialisées, différentes communautés avec chacune sa banderole, ainsi que de nombreux groupes habillés de tenus déguisés et costumés, ont défilé au son de la fanfare de la cité, de la mairie au rond-point du quartier Babré.

Le carnaval avait débuté le samedi 03 décembre, par un autre défilé parti du centre-ville, jusqu’à la ‘place Laurent Gbagbo’, sur cinq cent mètres, et avait connu aussi une forte mobilisation, malgré une chaleur accablante.

Des prestations artistiques, compétitions sportives (pétanque-basket-football maracana de nuit), un village gastronomique, une foire commerciale, conférence publique, concert géant, concours de beauté, bal populaire, concours de chants et danses du terroir, notamment ‘l’Aloukou’, ainsi qu’un bal populaire, ont meublé durant une semaine, la première édition du Gozô carnaval de Gagnoa.

Le chef Gbizié Lambert, 2ème vice-président de la Chambre nationale des rois et chef traditionnels de Côte d’Ivoire, représentant le parrain, a exhorté les organisateurs (Association Gagnoa Culture), à persévérer dans l’effort et à s’armer de courage pour ne pas voir « mourir » un tel évènement culturel et touristique, qui manquait à la région, riche en culture.

Le président du comité d’organisation, Didier Séry, s'est dit satisfait de cette première édition, félicitant tous les membres de ‘l’Association Gagnoa Culture’ ainsi que la population, pour la mobilisation et donnez rendez-vous au nom du commissaire général du carnaval, Sylvain Djédjé, pour la deuxième édition du Gozô Carnaval qui aura lieu en 2017, et à la même période.

L’objectif du carnaval est de faire ressortir les cultures « disparues » du peuple Bété, mais aussi, tout ce qui est culture sur l’étendue du territoire national et dont regorge la région du Goh, notamment le département de Gagnoa.

(AIP)

dd/tm
Commentaires


Comment