Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre les risques d’apatridie : 3 millions d’enfants bientôt ajoutés au registre de naissance
Publié le lundi 12 decembre 2016  |  Autre presse
Déclaration
© Abidjan.net par Marc Atigan
Déclaration des naissances / Lutte contre l`apatridie: le projet un enfant - un extrait officiellement lancé
La fondation NSIA a présenté ce Jeudi 8 Décembre 2016 le projet un enfant - un extrait au ministère des droits de l`homme et à celui en charge de la protection de l`enfant au cours d`une conférence de presse animée par Madeleine Yao, la directrice exécutive.
Comment


Madeleine Yao, Directrice Exécutive de la fondation NSIA était face à la presse Jeudi 8 Décembre 2016 dernier pour annoncer le lancement d’une vaste opération de délivrance d’extrait de naissance à plus de 3 millions d’enfants âgés de 0 à 17 ans n’ayant pas été déclarés au registre des naissances du fait des crises sociopolitiques survenues en Côte d’Ivoire.

Ce programme, ‘’un enfant - un extrait’’, présenté au ministère ivoirien des Droits de l’Homme et à celui de la Promotion de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant et financé par la Fondation NSIA à hauteur de 180 millions de Francs CFA, s’inscrit dans "le cadre de la lutte contre le risque d’apatridie", « un sujet sur lequel la Côte d’Ivoire est critiquée par des organisations non gouvernementales » a expliqué Madeleine Yao.


« L’objectif principal de cette mission est de faciliter la procédure pour l’obtention d’extraits de naissance pour les enfants n’ayant pas été déclarés à la naissance du fait de la crise sociopolitique qu’a connu notre pays », a indiqué la Directrice Exécutive, Madeleine Yao. Durant cette lutte contre le risque d’’apatridie, la Fondation NSIA envisage promouvoir l’enregistrement des naissances tout en renforçant les capacités des acteurs de l’état civil.

MIA.
Commentaires


Comment