Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Salubrité/ Abobo-Baoulé: la chefferie épouse le programme du gouvernement
Publié le mardi 27 decembre 2016  |  Le Sursaut
Comment


Dans la perspective de l’émergence de la Côte d’Ivoire, à l’horizon 2020, le gouvernement s’est doté d’un ensemble de programmes dont la faisabilité repose sur l’action des uns et des autres, en plus des moyens que dégage l’Etat. Et Abobo-Baoulé, village moderne connu pour son sérieux, pour ce qui est des questions relevant de la salubrité et du bien-être des populations, n’entend pas rester en marge de la volonté politique. Epousant ainsi le programme du gouvernement en matière de salubrité urbaine et d’assainissement, la chefferie et la jeunesse du village ont décidé d’instaurer le civisme à tous les niveaux. Elles l’ont démontré le vendredi 23 décembre 2016, à l’occasion des ‘‘Journées N'tanouan Noël’’. Une belle occasion pour ces populations de prouver que la propreté est l’affaire de tous. «La chefferie a décrété ces derniers jours de l’année 2016, journée de salubrité. Cela rentre dans le cadre du programme national établi par le gouvernement, en vue de rendre toutes nos cités propres. Nous nous inscrivons dans ce programme national. Donc nous voulons consacrer ces jours à l’environnement et à la propreté dans le village», a expliqué Djigbenou Henriette, responsable des affaires sociales, en présence de Mobio Ayepi Albert et Gbégré Dandou Hermann, respectivement porte-parole de la chefferie et responsable la jeunesse d’Abobo-Baoulé. «Nous voulons emboîter le pas au gouvernement du Président Alassane Ouattara», précise pour sa part Amondji Claude, le chef d’Abobo-Baoulé. Qui a ensuite encouragé tous ses concitoyens à faire en sorte que la propreté soit de mise dans leur village. En ce qui concerne les journées récréatives et sportives, des matches de football opposant des classes d’âge et une marche sportive dite ‘‘Sport Santé’’ ont été organisés. Et cela, dans un esprit de retrouvailles entre fils et filles du village. Les tout-petits n’ont pas été oubliés. Grâce à l’action de la chefferie et de la jeunesse, plus de 4.000 enfants ont reçu des présents. L’objectif de ces journées récréatives, explique Gbégré Dandou Hermann, est de marquer d’une empreinte, le passage de leur génération. Il promet d’institutionnaliser ces journées.

HK
Commentaires


Comment