Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

En visite à la BRVM, le président Patrice Talon s’engage à promouvoir le marché financier sous-régional
Publié le jeudi 12 janvier 2017  |  AIP
Visite
© BRVM par BRVM
Visite du Président Patrice Talon à la BRVM
Le chef de l’Etat du Bénin Patrice Talon, à l’occasion d’une brève visite en Côte d’Ivoire le mercredi 11 janvier 2017, a visité les locaux de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) commune aux 8 Etats membre de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).
Comment


Abidjan – Le président béninois, Patrice Talon, s’est engagé à promouvoir auprès de ses pairs et des instances du marché régional la maturité du marché financier sous-régional, lors d’une visite à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) à Abidjan.

"Parce que nous allons expliquer aux autres chefs d’Etat, aux autorités du marché monétaire, aux autorités de l’UEMOA que le marché est mur, la bourse est mature", a déclaré le président béninois, l’un des précurseurs du marché financier sous-régional.

Patrice Talon a toutefois estimé que la Bourse n’est pas encore dans le quotidien des Africains. Il a invité les autorités de la Bourse à plus de communication.

"Je pourrais encore essayer de faire bouger les lignes", a-t-il promis.

Le président Talon a partagé sa vision de la bourse en encourageant les dirigeants de la BRVM à épouser les évolutions actuelles des marchés financiers internationaux en s’appuyant sur les évolutions technologiques.

"C’est par l’investissement, le marché privé que l’Afrique va connaitre un développement durable", a conclu le président béninois qui était le parrain de la célébration des 20 ans de la BRVM.

La BRVM affiche, en 2016, un niveau de capitalisation de 7706 milliards de francs CFA contre 1019 milliards en 1998 et un niveau de transactions annuelles de 409 milliards de francs CFA contre 10 milliards en 1998, relève-t-on.


kkf/Akn/kp
Commentaires


Comment