Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Passation des charges au ministère de la Femme : Mariatou Koné heureuse « d’actionner » les dossiers en cours
Publié le vendredi 13 janvier 2017  |  AIP
Activité
© Abidjan.net par Marc Atigan
Activité gouvernementale: 1er Conseil des Ministres de la IIIème République
Le premier Conseil des Ministres du Gouvernement Gon I a eu lieu ce Mercredi 11 Janvier 2017 à la présidence de la République en présence du Président Ouattara et du Vice-Président Duncan. Photo: Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mme Mariatou Koné
Comment


La nouvelle ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Prof Mariatou Koné, s’est dit heureuse d’actionner les dossiers que lui a légués jeudi son prédécesseur, Mme Yao Euphrasie.

« Je suis heureuse d’actionner plusieurs formules que me laissent ma sœur, la ministre Yao Euphrasie », a déclaré lors d’une cérémonie de passation des charges au 16ème étage de la Tour E à Abidjan, Prof Koné, sous le regard du secrétariat général du gouvernement.

La ministre Mariatou Koné a traduit sa reconnaissance et sa gratitude pour le travail abattu par Mme Yao, exhortant par la même occasion ses nouveaux collaborateurs à s’inscrire dans une dynamique de continuité « pour atteindre les défis pour le bien-être des familles ».

« Je suis heureuse d’avoir servi mon pays grâce à la confiance que m’ont accordé le Président Ouattara et le Vice-président Kablan Duncan », a notamment indiqué Yao Euphrasie. Elle a souhaité que les actions qu’entreprendra son successeur et « sœur » soient couronnées de succès.

Elle a énuméré au titre du ministère, le plaidoyer pour l’égalité des sexes dans la nouvelle Constitution, la prise en charge de 1129 enfants victimes de violence, la préparation d’un avant projet de loi sur la participation des femmes aux instances de décisions, l’adoption d’un décret en vue de la resocialisation des enfants en conflit avec la loi, entre autres.

gak/cmas
Commentaires


Comment