Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les populations de Hiré menacent de paralyser la mine d’or de Bonikro
Publié le dimanche 15 janvier 2017  |  AIP
Comment


Divo– Les populations de Hiré menacent de paralyser la mine d’or de Bonikro, donnant un ultimatum d’une semaine aux responsables de Newcrest pour ouvrir des discutions.

"Newcrest a l’obligation de respecter les engagements pris par son cédant. On donne une semaine à l’entreprise pour répondre aux engagements non tenus, sinon nous serons sur le terrain pour bloquer la mine", a déclaré le président de la Mutuelle de développement de Hiré, le Dr Dago Célestin, samedi au cours d’un grand meeting.

Il a précisé que l’objectif de ce mouvement n’est pas de casser ni voler du minerais, mais pour demander à la mine de ne pas travailler, "et on va voir ce qu’ils vont perdre par jour par rapport aux morts qu’ils causent dans nos rangs à cause du cyanure qu’ils nous font boire", a-t-il ajouté.

Le Dr Dago a précisé qu’il est "inacceptable" pour les populations de Hiré de voir des industriels s’enrichir avec l’exploitation de leur sous-sol tout en les laissant dans "la misère" et "la mort".

Le bras de fer entre la société minière et les habitants de Hiré compte déjà plusieurs arrêts de travail à la mine, provoquant des pertes énormes pour Newcrest.

L’une des principales revendications de la mutuelle de développement de Hiré reste son intégration dans le comité de développement local minier (CDLM) et sa transformation en Conseil d’administration, en vue d’une gestion "moins opaque et plus profitable" aux populations très souvent négativement impactées par les activités des entreprises minières.


Gso/kp
Commentaires


Comment