Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Plusieurs écoles primaires de Guibéroua et Galébré rebaptisées des noms des pionniers
Publié le lundi 16 janvier 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - Plusieurs écoles primaires publiques des sous-préfectures de Guibéroua et Galébré, dans le département de Gagnoa, ont été officiellement rebaptisées samedi des noms de pionniers de ces établissements, en présence de l’inspecteur général, coordonnateur général, de l’inspection générale du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (MENET), Kourouma Ibrahima.

Deux écoles primaires du groupe scolaire Onahio porteront désormais les noms de Edouard Dailly, fondateur de Onahio moderne, et Paul Dogo Bibi, ancien inspecteur général de l’Education nationale, fils du village de Onahio.

Le groupe scolaire de Galébré devient officiellement Gbata Gnato Denis, du nom d’un ancien de l’éducation nationale, qui a contribué, selon plusieurs témoignages, à l’émancipation de nombreux cadres de la région et à l’encadrement de plusieurs groupes d’instituteurs.

Les écoles primaires 1 et 2 de Kossehoa, à sept km de Galébré, ont été rebaptisées groupe scolaire Vrihi Doho Jean, le nom d’un ancien chef de canton qui, bien que illettré, a favorisé l’ouverture de l’actuelle école du village en 1960.

Gbogouahio, à 37 km de Guibéroua, a décidé d’honorer Joachim Djédjé Bagnon, président du Conseil régional du Gôh, en attribuant son nom à l’école primaire publique du village, pour toutes ses actions en faveur de l’éducation en générale, a assuré Zadi Zakéhi, fils du village. Ce dernier a fait don d’un ordinateur complet à l’école.

« Au niveau des collectivités, il y a des personnes qui se sont intégrées à l’école et à la communauté », a affirmé l’inspecteur général Kourouma Ibrahima.

(AIP)

Dd/kp
Commentaires


Comment