Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La CNPS prévoit la gestion de nouveaux régimes en 2017 (DG)
Publié le jeudi 19 janvier 2017  |  AIP
Seminaire
© Autre presse par CNPS
Seminaire international de Formation sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences
Sous l`égide de la Conférence internationale interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES) et à l’initiative de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) s’est ouvert ce lundi à Grand-Bassam, un séminaire international de formation sur la gestion prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Photo : Charles Kouassi, DG CNPS
Comment


Abidjan - La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) envisage la gestion de nouveaux régimes notamment celui des "travailleurs indépendants" concernant entre autres les artisans, les commerçants, les agriculteurs, a annoncé mercredi le Directeur général, Charles Kouassi.

« La CNPS va aller plus loin que ce qu’elle fait depuis 60 ans. (…) Nous voulons prendre en compte les travailleurs indépendants, qui jusque-là étaient exclus de la sécurité sociale », a déclaré le DG de la CNPS, lors d’un déjeuner de presse organisé par l’entreprise au plateau. Il a expliqué que la sécurité sociale étant un outil important de lutte contre la pauvreté toute personne doit bénéficier d’une couverture sociale.

M. Kouassi a aussi relevé que si la gestion d’un seul régime ( des entreprises privées) a permis à la CNPS d’avoir un excédent de plus de 70 milliards F CFA en 2016, avec plusieurs régimes, la caisse va davantage générer des excédents lui permettant de jouer pleinement son rôle d’investisseur institutionnel, et injecter ces bénéfices dans l’économie nationale.

En 2016, la CNPS a octroyé au titre des pensions de retraite aux assurés 111.104.408.642 milliards FCFA, 3.537.415.862 milliards F CFA comme rente et rachat aux victimes et 1.746.952.000 milliards F CFA ,au titre des prestations familiales, fait-on savoir.

tad/kam
Commentaires


Comment