Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Séance de travail avec les Chambres consulaires et le Patronat : le Ministre Souleymane exhorte ses partenaires à une synergie d’action pour le bien-être des populations
Publié le mardi 24 janvier 2017  |  Ministères
Artisanat
© Abidjan.net par PR
Artisanat et PME : Le ministre Souleymane Diarrassouba a échangé avec les représentants des Chambres consulaires et le Patronat
Vendredi 20 janvier 2017. Abidjan. Plateau. Le ministre du commerce, de l`artisanat et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba a échangé ce vendredi, à son cabinet, avec les représentants des Chambres consulaires et le Patronat.
Comment


Le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane DIARRASSOUBA a eu le vendredi 20 janvier 2017, à son Cabinet, une séance de travail avec les chambres consulaires et les fédérations placées sous sa tutelle technique. Au menu des échanges, partager sa vision avec les partenaires, afin de faire de son passage à la tête de ce département ministériel, une réussite. C’est pourquoi, dès l’entame de ses propos, il les a exhorté à travailler en synergie. Pour le Nouveau Ministre, sa vision se décline en trois composantes. À savoir, la composante Commerce, la composante PME et la composante Artisanat.

En ce qui concerne, le secteur du commerce intérieur, le ministre a fait savoir que la volonté du Chef de l’Etat, c’est de « réduire la cherté de la vie en proposant à nos populations, les justes prix, les bons prix ». C’est également en faisant en sorte que les produits vendus sur nos marchés, « soient des produits sains, non prohibés et non contrefaits». Et pour ce faire, il compte sur l’implication de tous les acteurs du secteur.

Au niveau du commerce extérieur, le Ministre dit opter pour une meilleure structuration des filières existantes, à savoir, le cacao, le cajou, l’hévéa, la karité, le Palmier à huile, etc., afin de les rendre plus dynamiques et compétitives.

Pour ce qui est de la composante PME, M. Souleymane DIARRASSOUBA s’est félicité que l’Etat ait défini un plan stratégique pour offrir de meilleures conditions de travail aux PME. A savoir le programme PHOENIX. Selon le professionnel des banques, la première difficulté des PME, c’est leur non accès aux crédits bancaires, c’est pourquoi Il s’engage donc à mettre en place, tous les instruments de cet outil (le programme PHOENIX) afin de permettre aux PME et PMI d’être éligibles aux prêts bancaires. « Il faut travailler pour que l’offre financière puisse exister ». a-t-il ajouté avant de poursuivre qu’un pays émergent, c’est un pays « qui a un tissu de PME et PMI très dense et qui élargit l’assiette fiscale tout en contribuant de façon substantielle au P.I.B et à la réduction de la pauvreté ».

Abordant le chapitre du secteur de l’Artisanat, le Ministre Souleymane DIARRASOUBA, entend mettre en œuvre toutes les mesures qui ont été prises afin de redynamiser ce secteur qui est un pan important de l’économie ivoirienne. « Il faut permettre aux artisans d’être visibles et respectés », a-t-il fait savoir.

Les différents partenaires qui ont prit part à cette rencontre, à savoir, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI-CI) représentée par son Président, M. TOURE Faman, la CGECI représentée par son Directeur Général, M. Vaflahi MEITE et la Chambre Nationale de Métiers représentée par son Président M. BAMBA Kassoum, ont d’abord félicité M. Souleymane Diarrassouba pour sa nomination et salué l’initiative du nouveau Ministre qui vient lui-même du secteur privé et donc à mesure de mieux comprendre leurs préoccupations qui seront développées au cours des rencontres qu’ils auront avec le Ministre. Tous ont d’ailleurs promis le soutenir dans ses nouvelles fonctions.

Ministère
Commentaires


Comment