Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/Des sociétés coopératives dénoncent les surcoûts causés par l’immobilisation des camions de cacao dans les entrepôts
Publié le mercredi 25 janvier 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - Des sociétés coopératives du cacao ont dénoncé, mardi à Gagnoa, les surcoûts créés dans l’immobilisation, pendant plusieurs semaines, des camions chargés de cacao devant des entrepôts des exportateurs, en raison de l’engorgement constaté dans les zones portuaires.

« On ne peut plus retourner le produit aux paysans », s’est offusqué Sindou Traoré, secrétaire général de la coopérative SOBAHIDE de Zikisso, lors de la rencontre d’information sur la commercialisation du cacao à l’initiative de la délégation régionale du Conseil café-cacao du Gôh.

Au nom de ses pairs, il a prié le Conseil de venir en appui aux sociétés coopératives, pour le règlement de la facture des camionneurs dont les véhicules sont immobilisés avec leurs chargements.

« C’est pour trouver une solution au problème en amont que nous commençons par désengorger au niveau du port », a réagi Kangouté Yaya, délégué régional du Conseil café-cacao de Gagnoa tout en regrettant les dépenses supplémentaires occasionnées chez les coopératives.

Le délégué régional a par ailleurs expliqué que le chargement d'un camion garé devant l'entrepôt de l’exportateur est supposé vendu, il ne saurait être payé au rabais par l’exportateur à la société coopérative. Kangouté Yaya dit néanmoins reconnaitre que la qualité du cacao pourrait éventuellement « prendre un coup », si le produit passe un « certain temps » à bord du camion sans être déchargé.

(AIP)

dd/akn/kp
Commentaires


Comment