Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Engins à deux roues, tricycles, salubrité urbaine: le grand ménage est arrivé, pas de sanction à l’horizon
Publié le mercredi 1 fevrier 2017  |  Politik Afrique
Point
© Ministères par DR
Point de presse du conseil des ministres du mercredi 1 février 2017
Mercredi 1 février 2017. Abidjan. Le porte parole du gouvernement, le Ministre Bruno Koné (photo) a animé un point de presse à la suite du conseil des ministres.
Comment


La question des engins à deux roues et des tricycles en Côte d’Ivoire a été au cœur des échanges du conseil des ministres tenu ce mercredi 1er février a indiqué Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement, lors de la traditionnelle conférence de presse de fin de conseil des ministres.

Selon le ministre de l’Economie Numérique, de la Poste et de la Communication, ces engins feront l’objet de contrôles techniques « inopinés » au même titre que les autres véhicules sur l’étendue du territoire nationale. Bruno Koné a fait savoir que ces contrôles se feront en application de quatre décrets adoptés par le gouvernement, qui favorisent la sécurité routière et le renforcement de la lutte contre les accidents de la route.

« Le troisième décret est relatif au contrôle technique automobile en Côte d’Ivoire. Ce contrôle était au paravent régit par des arrêtés. Ce décret s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par le gouvernement en vue de moderniser le secteur des transports routiers. Il actualise conformément aux recommandations de l’UEMOA, la réglementation relative au contrôle technique automobile dans notre pays de façon à renforcer le dispositif actuellement en vigueur. Il s’agit notamment de renforcer le contrôle de l’état des véhicules avec l’institution de contrôles inopinés. Il s’agit de renforcer les sanctions en cas de défaillance. Je dois dire sur ce point que le gouvernement a longuement évoqué la question des deux roues et des tricycles qui se développent dans nos grandes villes y compris à Abidjan », a-t-il soutenu.

«Toutes ces questions ont été examinées à la lumière de la situation actuelle de la Sotra qui ne permet pas à cette société d’effectuer correctement sa mission de service public, » a ajouté le porte-parole du gouvernement avant de faire savoir que le gouvernement se penchera particulièrement sur la question de la Sotra et sur les autres modes de transport public. Bruno Koné a également indiqué que ces décrets incluent la mise en place d’un fonds autonome pour le financement des actions de sécurisation routière, ainsi que la « création organisation, fonctionnement de la commission nationale de sécurité routière ».

Le porte-parole du gouvernement a en outre indiqué que le conseil des ministres de ce jour a adopté une communication relative à la lutte contre l’insalubrité. Il a annoncé le lancement d’une opération dite « Grand ménage ». «Ce grand ménage est une opération d’envergure nationale articulée autour d’activités communautaires de sensibilisation et de salubrité. Il vise à travers l’information, la sensibilisation, à amener toutes les composantes de la population à agir ensemble le premier samedi de chaque mois à travers des activités de nettoiement pour la propreté et pour l’esthétique du cadre de vie des populations ivoiriennes », dit-il. Cette action se fera chaque premier samedi du mois et démarrera le 4 mars prochain. Malheureusement, face à la propension des ivoiriens à ne pas épouser la discipline et la salubrité, aucune sanction n’est pour l’heure envisagée.

Richard Yasseu
Commentaires


Comment