Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Arnaque immobilière- Les FDS souscripteurs invisibles, la police bien présente
Publié le jeudi 2 fevrier 2017  |  Politik Afrique
Logements
© Abidjan.net par DR
Logements sociaux: les résidences concordes présentées aux partenaires et clients
Jeudi 8 Mai 2014 Abidjan. Loukimane Camara directeur général de la Sicogi a présenté les résidences concordes à ses différents partenaires et clients lors d`une visite guidée à PK 18.
Comment


La marche pour démontrer le mécontentement des souscripteurs des entreprises Sophia immobilier et Azuréenne de Promotion n’a pu avoir lieu après des échanges entre les militaires et le ministère de la Défense. Par précaution, un dispositif d’intervention a été déployé dans les environs de la cathédrale, lieu choisi pour la manifestation des grugés.

Sensée débuter de la Cathédrale Saint-Paul du Plateau, pour finir à la Primature, aucun souscripteur n’a été vu ou entendu de la journée aux endroits sus-indiqués.

C’est plutôt dans les locaux du Ministère de la défense, précisément au Fonds de prévoyance militaire (FPM) que des souscripteurs ont été aperçus.

Sur les lieux, les communications restent difficiles. Uniquement un gendarme qui dit avoir entendu parler de l’affaire au téléphone, nous oriente vers le service des Contentieux judiciaires du FPM. Il ne veut pas parler à la presse. Néanmoins, ce gendarme à la retraite nous souffle de petits mots. « Le problème date de 2007, à l’époque de Président Gbagbo. L’opportunité nous était donnée de posséder des terrains de 300 à 600m2. Aujourd’hui, j’ai investi plus de 1 million 500 milles Franc CFA dans cette affaire. Et, rien. Je suis venu me faire enregistrer pour ce problème. Maintenant, je vais à la Cathédrale pour marcher », soutient-il sans apparemment savoir qu’un dispositif de police est présent pour empêcher toute marcher.

Au bureau des Contentieux judiciaires, Capitaine Soro n’est pas là. Il est en déplacement. Son adjointe, refuse de parler. Elle nous dirige vers le service des ressources humaines du FPM. Là-bas, aucune identité déclinée, aucun interlocuteur rencontré.
... suite de l'article sur Politik Afrique

Commentaires


Comment