Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le MINEF a bénéficié de près de 5 milliards FCFA de financement de ses projets dans le 1er C2D (Secrétariat)
Publié le lundi 6 fevrier 2017  |  AIP
Activité
© Abidjan.net par Marc Atigan
Activité gouvernementale: 1er Conseil des Ministres de la IIIème République
Le premier Conseil des Ministres du Gouvernement Gon I a eu lieu ce Mercredi 11 Janvier 2017 à la présidence de la République en présence du Président Ouattara et du Vice-Président Duncan. photo : Gl Issa Coulibaly, Ministre des Eaux et Forêts
Comment


Abidjan - Le ministère des Eaux et Forêts a bénéficié d’un montant global de 5,2 milliards de francs CFA pour le financement des projets de ce département dans le cadre du premier Contrat de désendettement et de développement (C2D), a révélé vendredi, au ministre de tutelle, Général Issa Coulibaly, la Coordonnatrice du secrétariat technique.

Selon une note d’information de ce ministère parvenue à l’AIP, le nouveau ministre des Eaux et Forêts a eu une séance de travail à son cabinet avec une délégation du secrétariat technique afin de s’imprégner du fonctionnement du C2D et se faire une idée de l’état d’avancement des projets au sein de son département.

Le premier C2D a pris en compte, entre autres, l’audit de la Société de développement des forêts (SODEFOR), l’Etude sur la lagune Aghien, l’évaluation des réserves en eau. Cependant, le 2ème C2D qui a démarré en avril 2016 avec pour projet essentiel l’inventaire forestier de la Côte d’Ivoire, connaît quelques retards dans son exécution au niveau de ce ministère.

Le Général Issa Coulibaly s’est réjoui du C2D qui est d’un « appui inestimable » à son département dans l’atteinte de ses objectifs visant à terme la sauvegarde et le développement des ressources naturelles que sont la Forêt, la Faune et les Ressources en eau, fortement dégradées.

Pour ce faire, il a pris l’engagement de s’impliquer personnellement pour l’avancement de l’exécution des projets en cours afin que le ministère soit éligible pour d’autres projets.

Le C2D s’inscrit dans le programme d’allègement de la dette publique de la Côte d’Ivoire, dans le cadre de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE). Il prend en compte plusieurs secteurs dont l’éducation, la santé, l’eau, la justice, l’agriculture, la biodiversité et l’assainissement.

(AIP)

fmo/cmas
Commentaires


Comment