Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Plus de 6 milliards de FCFA de l’UE pour la modernisation et l’extension de la protection civile ivoirienne
Publié le mercredi 8 fevrier 2017  |  APA
L`UE
© Autre presse par DR
L`UE appuie la Côte dnas le renforcement de la protection civile
Le Directeur général de l’Office national de la Protection civile (ONPC), le Général Kili Fiacre et le coordonnateur d’Expertise-France mandatée par l’Union européenne ont signé mardi à Abidjan une convention sur le projet de renforcement de la protection civile en Côte d’Ivoire, portant sur un montant de 6,5 milliards de F CFA.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’Union européenne a apporté, mardi, un appui de 9,7 millions d’euros, soit un peu plus de 6 milliards de FCFA à la Côte d’Ivoire pour financer un projet de modernisation et d’extension de la protection civile ivoirienne, dans le but de renforcer ses capacités d’intervention.

Ce projet de grande ampleur, le plus important à être mené en Côte d’Ivoire dans ce domaine, a été lancé en présence de l’Ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, Jean-François Valette, et du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko.

Il vise à former 1500 agents de la protection civile, à réhabiliter 8 centres de secours d’urgence répartis sur l’ensemble du territoire et les doter en matériels d’incendie et de secours. Ce projet aura également pour objectif de créer un centre interministériel de gestion des crises et d’appuyer l’Office national de protection civile (ONPC) dans la gestion des ressources humaines.

Cet appui à la protection civile s’inscrit dans la continuité du soutien de l’Union européenne à la Réforme du Secteur de la Sécurité en Côte d’Ivoire. Cet engagement s’est traduit depuis 2012 par un montant d’aide de 45M€ qui ont permis la réhabilitation et l’équipement des commissariats, préfectures et districts de police, la formation initiale et continue des policiers et le renforcement du dialogue socio-sécuritaire.

L’UE a également apporté son appui au programme de Désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) avec la prise en charge de la réinsertion de 8000 démobilisés.

Mis en œuvre pendant près de trois ans, ce projet sera conduit par une équipe de l’Office national pour la protection civile, appuyée par 4 experts d’Expertise France, agence française d’expertise technique internationale mandatée par l’Union européenne.

Le lancement du projet a donné lieu à la signature d’un mémorandum d’entente entre le directeur général de l’ONPC et le représentant d’Expertise France, rapporte une note d’information transmise à APA.

LS/APA
Commentaires


Comment