Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Bilan 2016 de la BRVM : la bourse enregistre une valeur de transactions de plus de 21% en une année
Publié le jeudi 9 fevrier 2017  |  Abidjan.net
Bilan
© Abidjan.net par Atapointe
Bilan annuel des activités de la BRVM et du DC/BR
Jeudi 9 février 2017. Abidjan. Présentation du bilan des activités 2016 de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et du Dépositaire central/ Banque de règlement (DC/BR) au siège de la bourse au Plateau. Photo :Kossi Edoh AMENOUNVE, Directeur général de la BRVM.
Comment


De 336 milliards F CFA en 2015, la valeur des transactions de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) est passée à 409 milliards F en 2016, soit une progression de 21% en un an. Ces chiffres ont été livrés par Kossi Edoh Amenounve, Directeur général de la BRVM, à la cérémonie de présentation du bilan des activités 2016 de la BRVM et du Dépositaire central/ Banque de règlement (DC/BR) à la presse, ce jeudi 9 février 2017, au siège de la bourse à Abidjan.

Kossi Edoh Amenounve a indiqué que la BRVM est dans une dynamique de croissance depuis 2011. En effet de 81 milliards F, il y a 5 ans, la valeur de transactions est à ce jour à 409 milliards F. Cela montre, s’est-il réjoui, « qu’il y a de l’activité, il y a plus de transactions sur notre marché et il y a plus d’investisseurs qui transigent sur notre marché»

Le volume de transactions, quant à lui, est passé de 114 milliards F en 2015 à 195 milliards F en 2016. Ce qui représente une progression de plus de 70%, tirée par la performance de certaines entreprises.

Toutefois, il a fait remarquer que des secteurs d’activités ont connu des baisses notamment les transports et des banques.

En terme de capitalisation, il a relevé que de 7 500 milliards F en 2015, la BRVM est passée à 7 706 milliards F. Cette capitalisation est due, a-t-il soutenu, à l’entrée en bourse de 4 nouvelles entreprises qui s’ajoutent aux 39 déjà cotées sur le marché régional. La structure a atteint 14% du PIB de l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) en 2016.

Il a ajouté également que « 2016 a été une année exceptionnelle pour la BRVM parce c’est l’année de tous les couronnements ». La BRVM est devenue un « marché frontière » en Afrique de l’Ouest. C’est-à-dire un marché pouvant offrir une rentabilité aux investisseurs même si leur liquidité n’est pas suffisante.

La BRVM et le DC/BR projettent notamment comme actions stratégiques 2017 – 2020 l’incitation des Grandes entreprises publiques (privatisations) et privées à se faire coter à la BRVM ; 16 sociétés sont attendues dans la période 2017-2020. Ces structures souhaitent faire sur cette période la promotion régionale et internationale (Road-Shows), l’intégration en tant que membre permanent du WFE (World Fédération of Exchanges (2017-2018), la création d’un marché pour les ressources minières (Mines, Pétrole et Gaz ) en 2018, la mise en place de nouvelles plateformes de cotation et du dépositaire dans la même année.

D.Tagro
Commentaires

Sondage
Bilan
© Abidjan.net par Atapointe

Bilan
© Abidjan.net par Atapointe


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment