Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Migration irrégulière : La Jeune chambre internationale s’engage contre ce fléau
Publié le lundi 13 fevrier 2017  |  Abidjan.net
Migration
© Abidjan.net par CK
Migration irrégulière: La Jeune chambre internationale s`engage contre ce fléau
Comment


Plus de 5000 personnes ont péri noyées en tentant de gagner les rivages de l’Europe en 2016, selon les chiffres de l’ONU. C’est le bilan le plus lourd jamais enregistré. Pour prévenir d’autres tragédies, la Jeune chambre internationale de Côte d’Ivoire (JCI) s’est engagée à sensibiliser la jeunesse sur les dangers de l’immigration clandestine dont les conséquences sont dramatiques pour des milliers de jeunes Africains. Ainsi, à travers un concours national d’art oratoire sur ce phénomène, elle entend éveiller la conscience d’au moins 10.000 jeunes et impacter 500.000 personnes.

L’information a été livrée vendredi dernier par le président national de la JCI, Abdoulaye Alliagui, lors de la conférence de presse qu’il animait au siège de sa structure au Plateau. Peuvent participer au concours d’art oratoire et de plaidoyer, les jeunes de 18 à 40 ans issus d’une association de jeunesse et inscrits (l’inscription est gratuite) dans une organisation de la JCI. Les présélections locales commencent ce vendredi dans les grandes villes du pays. Il y aura ensuite les présélections régionales le 25 février et la finale le 25 mars à Abidjan.

« L’objectif de cette campagne est de contribuer à la préservation des vies humaines et surtout de nos jeunes frères qui partent en Occident », a-t-il informé. Le conférencier a souligné que le concours, placé sous le thème « Immigration clandestine, à quand la fin ? » a l’avantage de permettre aux jeunes de se prononcer sur un sujet d’intérêt national, de détecter des talents d’orateur, d’instaurer au sein de la jeunesse ivoirienne l’esprit de culture de paix.

Présent à la conférence, Konaté Issiaka (directeur général des Ivoiriens de l’Extérieur) a annoncé le soutien du ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur. Profitant de l’occasion, il a souligné que le ministère n’est pas contre l’immigration des jeunes mais tient à ce que cela se fasse de manière légale afin qu’ils ne soient pas exploités en Europe.


CK
Commentaires


Comment