Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / La coordination des coopératives du Gôh pas concernée par un mot d’ordre de grève des producteurs de cacao
Publié le mardi 14 fevrier 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - Les sociétés coopératives de café-cacao du Gôh ont dénoncé lundi unanimement le mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire (SYNAP-CI) pour mercredi.

Selon le président de la coordination, Samassi Adama, les sociétés coopératives ne sentent pas concernées par ce mot d’ordre et appelle les membres à la sérénité.

« Ici à Gagnoa, nous ne nous sentons nullement concernés par cette annonce de grève. Demeurez sereins », a lancé M. Samassi lors d’une conférence publique devant de nombreux producteurs venus des localités de Gagnoa, Oumé et de Diégonéfla, pour apporter leur soutien au bureau exécutif.

Pour la coordination des sociétés coopératives, il n’y a pas de raison objective de lancer un mot d’ordre de grève, vu que les solutions des producteurs sont en train d’être trouvées sur le terrain pour permettre aux stocks de cacao en souffrance d’être écoulés.

Depuis la mi-décembre, les producteurs et sociétés coopératives de la filière cacao étaient confrontés à une évacuation de leurs productions suite à un problème d’engorgement des magasins de stockage des exportateurs dans les ports d’Abidjan et de San Pedro. Mais, depuis mi-janvier, les acteurs de la filière s’attèlent à résorber le problème en affrétant des bateaux de grande capacité pour transporter l’importante quantité production de cacao vers les destinations de transformation à l’extérieur du pays, a-t-on rassuré au niveau de la direction générale du Conseil café-cacao.

(AIP)

Dd/kp
Commentaires


Comment