Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Des intellectuels africains plaident pour exploiter les diversités culturelles en vue de créer une "Unité de l’Afrique"
Publié le samedi 18 fevrier 2017  |  Xinhua
Comment


RABAT -- Les diversités culturelles propres à chaque pays devront être exploitées pour créer une Unité de l'Afrique, ont souligné, jeudi à Casablanca, des intellectuels africains , en marge d'un colloque organisé dans le cadre de la 23ème édition du salon international de l'Edition et du Livre (SIEL 2017) sous le thème "La coopération culturelle à faire comme horizon de l'Unité africaine".

"L'Afrique se caractérise par une culture riche et diversifiée qu'il faut exploiter pour créer une unité africaine à même de mettre en place une culture du livre et de l'édition à travers notamment la création de tissus culturels propres au continent africain", indique le secrétaire général de l'Académie des arts au Rwanda, Celestin Nyirishema.

Il a de même mis en avant le rôle prépondérant que joue le Salon dans la promotion de la culture, d'échanges d'idées et de rencontres notamment avec les éditeurs en vue d'établir des partenariats et signer des contrats.

Pour sa part, l'écrivain et critique congolais, Ramses Bongolo, a fait savoir que cette table ronde a été l'opportunité de dégager des pistes de collaboration pour développer les relations entre les pays africains, en vue de construire un "être-ensemble" nécessaire à l'union.

Les intervenants à cette table ronde ont aussi relevé l'urgence vitale de produire d'autres logiques solidaires, d'autres dialogues constructifs en y réfléchissant ensemble, ainsi que de formuler des propositions théoriques et culturelles soucieuses de protéger et de développer le bien commun qu'est l'Afrique d'aujourd' hui, d'hier et de demain.

Le SIEL 2017 se déroule du 9 au 19 février à Casablanca, la plus grande métropole du Maroc. Cette édition a comme invitée d'honneur la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), qui compte 10 pays (Gabon, Angola, Cameroun, République centrafricaine, le Congo, le Congo démocratique, la Guinée équatoriale, Rwanda, Sao Tomé et Principe et le Tchad).
Commentaires


Comment