Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Aphing Kouassi, Directeur de cabinet du ministre du Tourisme : Avec l’avènement au pouvoir du président Ouattara, la donne de notre industrie touristique a changé
Publié le vendredi 24 fevrier 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Hygiène:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Hygiène: les agents des services sanitaires et hoteliers en formation
Vendredi 24 Octobre 2014. Abidjan. Golf Hôtel. Les agents de la santé et de l`hotellerie de Côte d`Ivoire participent à un seminaire de formation donné par un groupe tunisien sur les mesures d`assainissement des etablissements sanitaires et hoteliers dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola. Photo: Aphing kouassi dircab ministere du tourisme
Comment


En prélude à son inauguration prévue aujourd’hui vendredi 24 février 2017 en présence du président Alassane Ouattara, une conférence de presse a été organisée jeudi 23 février 2017 dans les locaux d’un hôtel à Abidjan-Marcory. Elle a été l’occasion pour Aphing Kouassi, le directeur de cabinet du ministre du Tourisme, de mettre l’accent sur la politique touristique de la Côte d’Ivoire.

Dans son intervention, Aphing Kouassi a fait ressortir que l’industrie touristique de la Côte d’Ivoire a plusieurs fois été mis à mal par les crises militaro-politiques et sociales. Le tourisme, a-t-il ajouté, a horreur de l’insécurité, d’un environnement répulsif, incertain. «En 2011 ; 2012, avec l’avènement du président Alassane Ouattara, la donne a changé. Il s’agissait de pouvoir redonner un nouveau départ au tourisme, mais cette fois-ci, en privilégiant le partenariat public-privé. Bien avant cette période, l’Etat investissait massivement dans la politique touristique, avec ses capitaux ou avec l’aide des partenaires au développement. (…) Depuis l’avènement de la 3e République, nous sommes dans une autre phase, une autre vision qui consiste à faire de l’industrie touristique et hôtelière le 3e pôle économique du développement de la Côte d’Ivoire. Selon les chiffres de 2014 de la Banque mondiale, la part de l’industrie touristique dans le produit intérieur brut est de 4,8%, tandis que pour notre produit phare, le cacao, est de 5,8%. 4,8 % c’est à peu près 5%. Ce qui veut dire que 1 touriste vaut 1 tonne de cacao. (…) L’activité touristique est en train de prendre le dessus. C’est un secteur promoteur, plein d’avenir », a expliqué le Directeur de cabinet. L’Etat ivoirien, a-t-il également indiqué, a créé les conditions favorables au développement de l’activité hôtelière. Selon lui, ce sont ces conditions qui ont permis à l’hôtel qui sera inauguré de s’installer en Côte d’Ivoire. Il a, d’ailleurs, annoncé que la Côte d’Ivoire compte créer un code d’investissement spécifique au secteur du tourisme. Ses propos ont été corroborés par Mohamed Ag, le Directeur général délégué de l’hôtel en question, qui a souligné que la Côte d’Ivoire, ses ministres et son administration sont accessibles. Etaient également présents à cette conférence de presse, Stan Kanté et Sokhna Sabara, respectivement Directeur général et Directrice marketing et commercial de l’hôtel. Ils ont, pour leur part, précisé que 200 emplois directs et 1000 emplois indirects seront créés à Abidjan, du fait de leur activité, tout en relevant qu’un aspect formation qualifiante est également pris en compte.

Alex A
Commentaires

Dans le dossier
Tourisme en Côte d`ivoire.
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3872 du 24/2/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment