Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

150 soldats ivoiriens à déployer à la MINUSMA au Mali bénéficient d’une formation
Publié le mercredi 8 mars 2017  |  Abidjan.net
Formation
© Abidjan.net par C. Kouassi
Formation à Abidjan de 150 soldats ivoiriens de la compagnie de protection à déployer à la mission onusienne au Mali (MINUSMA)
Mardi 07 mars 2017. Abidjan. 150 soldats ivoiriens sélectionnés pour une mission de protection dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) reçoivent une formation à l`État Major à Abidjan-Plateau. C’est une initiative de la Fondation Konrad Adenauer.
Comment


Les soldats ivoiriens sélectionnés pour une mission de protection au Mali reçoivent depuis ce mardi 07 mars une formation à l’État Major à Abidjan-Plateau.
À l’initiative de la Fondation Konrad Adenauer, les 150 soldats de rang déployés à la compagnie de protection de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) bénéficient de plusieurs communications dont certaines évoqueront le contexte culturel du nord-Mali et la situation sécuritaire au sahel.

Issus du 1er Bataillon de Commando et de Parachutiste d’Akouédo, de trois sections du 2e Bataillon d’infanterie de Daloa et une section du Bataillon Blindé d’Akouédo, ces soldats iront rejoindre le contingent ivoirien déjà sur place au Mali. Selon le Colonel Doumbia Youssouf, chef du bureau instruction de l’État-major de l’armée, les soldats sont « prêts » ainsi ce séminaire de formation vient mettre un point d’honneur à ce qui continuent d’apprendre dans leurs exercices quotidiens. " Le Mali est un pays frère, donc la contribution de la Côte d’Ivoire est tout à fait évidente... Nos soldats sont « complets » avec la capacité de tenir physiquement, tactiquement face aux différentes menaces qui pourraient advenir sur le théâtre des opérations " a-t-il confié.

Quant au Commandant Tinko Weibezahl, directeur de programme pour le Dialogue sur la Sécurité en Afrique Subsaharienne, il a indiqué que l’intérêt qu’accorde les sous-officiers et officiers à cette formation témoigne de la volonté de la Côte d’Ivoire à contribuer à la paix et à la sécurité internationale. Selon lui, en déployant des troupes pour les opérations de maintien de la paix dans le monde, c’est préserver la paix chez soi. Il a par ailleurs félicité le gouvernement et les autorités militaires ivoiriennes pour le choix de la solidarité envers le peuple malien toujours en proie à la violence des groupes armés djihadistes.

Rappelons que la MINUSMA a été créée par la résolution 2100 du Conseil de sécurité, du 25 avril 2013, pour appuyer le processus politique au Mali et effectuer un certain nombre de tâches d’ordre sécuritaire.


CK
Commentaires


Comment