Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: ‘’115 000 femmes de toutes les régions bénéficiaires des FAFCI en cinq années’’ (Dominique Ouattara)
Publié le vendredi 10 mars 2017  |  APA
La
© Présidence par David Zamblé
La Première Dame parraine les célébrations de l`édition 2017 de la Journée Internationale de la Femme à Adzopé
Vendredi 10 mars 2017. Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d`Ivoire a parrainé les célébrations de l`édition 2017 de la Journée Internationale de la Femme à Adzopé.
Comment


Adzopé (Côte d’Ivoire) - Quelque 115 000 femmes de toutes les régions du pays ont bénéficié de l’appui du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), en cinq ans, pour démarrer des activités génératrices de revenus, a révélé, vendredi à Adzopé (101 km à l’Est d’Abidjan), la Première Dame Dominique Ouattara, à l’occasion des festivités de la 40è édition de la journée internationale de la femme.

Doté d’un capital de 8,5milliards FCFA, le FAFCI a été lancé en 2012, a rappelé la Première Dame ivoirienne, pour améliorer l’apport, déjà significatif des femmes, pour tous les secteurs d’activités de l’économie du pays.

‘’En cinq années, ce fonds a permisd’aider 115 000 femmes de toutes les régions de Côte d’Ivoire, à démarrer une activité génératrice de revenus, en leur octroyant un crédit à taux d’intérêt très bas, sans caution ni frais de dossier’’, a révélé Mme Dominique Ouattara en présence de la Grande Chancelière Henriette Diabaté, du Secrétaire générale de la Présidence Patrick Achi et de nombreux membres du gouvernement.

Placée sous le thème de‘’l’autonomisation économique de la femme pour un monde plus juste et pluséquitable’’, la célébration de la présente édition a été l’occasion pour la 1ère Dame Dominique Ouattara derelever que de plus en plus ‘’le rôle de la femme s’affirme au niveauéconomique mondial’’.

‘’ En plus de ses tâches habituelles concernant l’éducation des enfants et l’entretien du foyer, la femme d’aujourd’hui est un véritable acteur de développement et de croissance pour sa communauté (…) devenant au fil du temps une ressource incontournable dont l’apport ne peut plus être ignoré…’’, a dit Mme Ouattara.

Selon elle, il est impératif d’apporter aux femmes des ressources suffisantes qui leur permettront de mener à bien des activités génératrices de revenus et de devenir ‘’autonomes’’.

‘’De cette façon, nos filles pourront construire des projets de carrière pour leur avenir, et faire évoluer leur situation sociale. Il nous faut donc donner la possibilité à nos sœurs d’avoir accès à des opportunités de carrières et à nos filles d’avoir accès à une bonne éducation.

Pour joindre l’acte à la parole, le premièreDame Dominique Ouattara, en plus des fonds déjà octroyés aux femmes de larégion à hauteur de 450 millions FCFA, a mis à leur disposition ‘’un montant additionnel de 200 millions FCFA afin de financer 2000 projets supplémentaires’’a-t-elle précisé.

Par ailleurs, Mme Ouattara a, également,offert, pour cette journée de la femme, des dons en vivres (sacs de riz,cartons de bidons d’huile, cartons de boites de pate de tomates) et matériel (machettes, limes, bottes, presseuses de manioc, machines à coudre électrique, casques de coiffure alvéoles…) d’une valeur de 100 millions FCFA enplus de 1000 tables-bancs pour les établissements scolaires d’Adzopé.

Des gestes salués, tour à tour, parle maire de la ville, Dr Atsé N’dé Zepp, le président du conseil général élu,Patrick Achi et par le Porte-parole des femmes Mme Kouamé Gueffé qui ont mis en exergue la ‘’générosité’’ de la première Dame baptisée ‘’Maman Bonheur’’.

Quant à la ministre de la Solidarité, de la Femme et de la protection de l’Enfant, Pr Mariatou Koné, elle a mis l’accent sur l’engagement du gouvernement à ‘’améliorer les conditions de vie de la femme en créant les conditions de son autonomisation’’.

Selon la ministre Mariatou Koné,‘’le vote de la nouvelle Constitution qui prévoit de promouvoir les droits politiques de la femme ainsi que la parité entre les homme et les femmes pour l’accès aux emplois publics et privés’’ est une avancée notable.

HS/ls
Commentaires


Comment