Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La CGECI forme ses entreprises à l’usage de l’application e-impots
Publié le dimanche 12 mars 2017  |  CGECI
La
© Autre presse par CGECI
La CGECI forme ses entreprises à l’usage de l’application e-impots
Lancée en janvier 2017 par la Direction générale des impôts (DGI) de Côte d’Ivoire, l’application « e-impôts » a été présentée aux entreprises de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) au cours d’ateliers de formation qui se sont déroulées les 02, 03 et 07 mars 2017 à la Maison de l’Entreprise à Abidjan-Plateau.
Comment


Lancée en janvier 2017 par la Direction générale des impôts (DGI) de Côte d’Ivoire, l’application « e-impôts » a été présentée aux entreprises de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) au cours d’ateliers de formation qui se sont déroulées les 02, 03 et 07 mars 2017 à la Maison de l’Entreprise à Abidjan-Plateau.

Près de 200 participants, essentiellement des comptables, des fiscalistes, des directeurs financiers ou des responsables de gestion des impôts issus des entreprises du secteur privé Ivoirien membres de la CGECI, ont été formés à l’usage de « e-impôts ».

Alex Bonny, conseiller technique du directeur général de la DGI, a présenté ce nouvel outil de paiement des impôts et les fonctionnalités du portail e-impots.gouv.ci lui-même.

L’application e-impôts est un portail web permettant à toutes les entreprises aux régimes Normal et Simplifié d’imposition, de télédéclarer et télépayer leurs impôts, a-t-il expliqué.

Cet applicatif est dédié dans sa phase de rodage aux entreprises de la Direction des grandes entreprises (DGE) et des Centre des moyennes entreprises (CME).

Le formateur a aussi précisé que ce nouveau système permet exclusivement la déclaration et le paiement spontanés. C’est dire que la gestion des arriérés continue d’être assurée dans les centres des impôts.

Pour la DGI, les enjeux du portail sont pour les contribuables, entre autres, faciliter les interactions avec l’administration, réduire le temps consacré à la gestion fiscale de l’entreprise. Pour l’administration, il est question de recentrer l’activité des centres de gestion sur les tâches à forte valeur ajoutée pour le contribuable, favoriser la standardisation des procédures de la DGI et améliorer sa communication.

Dans le but de protéger les entreprises des risques de piratage, la direction générale des impôts a mis en place un code à usage unique à chaque connexion et la plateforme développée par la DGI bénéficie d’un niveau de sécurité avec une très bonne accessibilité.
Commentaires


Comment