Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Commémoration de l’an un de l’attaque terroriste de Grand-Bassam: l’hommage de la nation aux victimes, hier
Publié le mardi 14 mars 2017  |  Mairie de Grand Bassam
Commémoration
© Autre presse par Mairie de Grand Bassam
Commémoration de l’an un de l’attaque terroriste de Grand-Bassam: l’hommage de la nation aux victimes
Lundi 13 mars 2017. Grand-Bassam. L’anniversaire du triste événement a été commémoré par les bassamois, le Gouvernement ivoirien et la communauté internationale à travers ses représentations diplomatiques en Côte d’Ivoire.
Comment


13 mars 2016 -13 mars 2017. Cela faisait, hier un an que des terroristes ont endeuillé la Côte d’Ivoire entière, en perpétrant une attaque à l’arme automatique sur les plages de Grand-Bassam. Un dimanche noir qui a fait 19 morts, (11 Ivoiriens, 1 Nigérian, 1 Allemande, 4 Français, 1 Macédonienne et 1 Libanais) et une dizaine de blessés. Le bilan aurait pu être plus lourd si les forces spéciales n’étaient pas intervenues promptement.

L’anniversaire du triste événement a été commémoré, hier par les bassamois, le Gouvernement ivoirien et la communauté internationale à travers ses représentations diplomatiques en Côte d’Ivoire. En effet, aux côtés des bassamois vêtus de blanc et de leurs autorités à savoir, le préfet, le maire Georges Ezaley, le député Coulibaly Sériba, le président du Conseil régional, Dr Aka Aouélé, il y avait, le vice-président de la République, Son Excellence Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre Amadou Gon, le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, des présidents d’institutions, des membres du Gouvernement, des responsables des partis politiques, des Ambassadeurs. Sobre, fut la cérémonie officielle.

A l’arrivée du vice-président, Daniel Kablan Duncan, à "l’Etoile du Sud", lieu symbole de l’attaque, une "note funèbre" du clairon de la garde républicaine à marqué la solennité du moment. Ensuite, le vice-président et le Premier ministre, ont déposé une couronne de fleurs en la mémoire des victimes. Puis, ensemble avec le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, le ministre de la Défense Alain Donwahi, le maire Georges Ezaley, ils se sont inclinés, après une minute de silence. Il était 12h45. Le vice-président s’est ensuite adressé à la presse.

Diarrassouba Sory
Commentaires


Comment