Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journée internationale du consommateur : Les consommateurs invitent le Gouvernement à contrôler les prix des services
Publié le jeudi 16 mars 2017  |  Abidjan.net
Journée
© Abidjan.net par Atapointe
Journée internationale des consommateurs: la FICR organise un panel
Abidjan le 15 mars 2017. A l`occasion de la journée mondiale des consommateurs, la Fédération Ivoirienne des consommateurs "Le Reveil" a organisé à la Mairie d`Adjamé un panel qui a réuni plusieurs directeurs d`entreprises exerçant dans le transport et les technologies de la communication.
Comment


A l’occasion de la Journée Internationale du consommateur célébrée chaque 15 mars, Soumahoro Ben Nfany, président de la fédération ivoirienne des consommateurs "Le Réveil", a déploré que les prix pratiqués aux consommateurs sur les marchés soient hors de contrôle, invitant le Gouvernement à communiquer sur ces prix.

« Les prix des produits sur nos marchés sont hors contrôle. Cela cause des désagréments entre consommateurs et opérateurs économiques, surtout quand le Gouvernement ne communique pas » a-t-il indiqué lors d’un panel à l’occasion de ladite journée.

Prenant l’exemple de la viande, il ne comprend pas que son coût soit élevé alors que les frais pour transporter du bétail de la frontière nord aux marchés ivoirien s’élèvent aujourd’hui à 30.000 fcfa contre 800.000 fcfa avant 2010.

Pour lui, il faut également appliquer la loi, surtout en ce qui concerne les cautions pour la location de maison qui pour certains propriétaires s’élève jusqu’à un an.

M. Soumahoro déplore également que les routes ivoiriennes réhabilitées ne durent que le temps de la réhabilitation : « L’axe Daloa-Bouaflé, réhabilité il y a peu se dégrade déjà avant même que la réhabilitation de l’axe Bouaflé-Yamoussoukro n’est démarrée » s’est-t-il plaint.

Pour sa part, le maire de la commune d’Adjamé, Sylla Issouf a salué les actions des associations des consommateurs, avant de s’insurger contre les falsificateurs des dates de péremption de produits afin de les remettre sur le marché. « Les produits dont les dates de péremption sont modifiées sont faits pour nous empoisonner et nous tuer. »

Il a terminé en invitant chaque consommateur à donner une pièce de 100fcfa à chaque célébration pour aider les organisations de consommateurs dans leur travail.

« Les droits des consommateurs à l’ère du numérique », « Transports: Défis et réformes, quelles contributions pour la lutte contre la vie chère? », « La Poste de Côte d’Ivoire à l’ère du numérique » étaient les thèmes abordés lors des différents panels animés par Isaac Gnamba-Yao, directeur général de la Poste de Côte d’Ivoire, le directeur général de Quipux Afrique, Ibrahima Koné et Mamah Djiré, représentant le directeur général de l`ANSUT

Atapointe
Commentaires


Comment