Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Le vaccin antirotavirus officiellement introduit en Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 16 mars 2017  |  AIP
2ème
© Autre presse par DR
2ème passage de vaccination 2016 contre la polio : les Rotariens immunisent les tout-petits de Bonoua
Samedi 9 avril 2016. Bonoua. Les Rotariens de Côte d’Ivoire, partenaires de l’Initiative Mondiale de l’Eradication de la Polio, ont vacciné les enfants de 0 à 59 mois dans le cadre du 2ème passage des Journées Nationales de Vaccination 2016.
Comment


Yamoussoukro - Le vaccin antirotavirus contre la diarrhée des enfants été officiellement introduit en Côte d'Ivoire et fait partie désormais du programme élargi de vaccination (PEV) dans le pays.

La cérémonie de lancement officielle de l'introduction du vaccin Rotavirus a eu lieu jeudi à Yamoussoukro, en présence du ministre d'État auprès du président de la République chargé du dialogue politique et des institutions, Jeannot Ahoussou Kouadio, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Adopté en 1974 dans les programmes nationaux de vaccination, le vaccin antirotavirus a été introduit pour la première fois en 2009 en Afrique du Sud. Il est déjà présent dans 39 pays.

L'antirotavirus est un vaccin oral, prêt à l’emploi en formulation liquide et contenu dans un tube spécialement conçu pour une administration orale directe. Le contenu entier est donné à l’enfant et représente une dose, à la différence du vaccin contre la poliomyélite qui est donné en deux gouttes. C'est un vaccin qui sera donné gratuitement à l’enfant de moins d'un an, à six semaines, à 10 semaines et à 14 semaines.

"Le vaccin antrotavirus est un vaccin sûr qui ne provoque pas de manifestations indésirables graves », a rassuré la ministre ivoirienne de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie. Elle a souligné que ce vaccin peut être administré en même temps que les autres, sans que son efficacité ne soit affectée.

La ministre de la Santé a rappelé que la diarrhée à rotavirus est une maladie contagieuse des mains sales. Elle a donc invité les mères au respect des règles élémentaires d’hygiène et à adopter la vaccination qui est la mesure de prévention la plus efficace. Ce, pour protéger les enfants notamment contre le germe du Rotavirus, responsable de 38% des cas de maladie diarrhéique chez les enfants de moins de cinq ans.

nam/cmas
Commentaires


Comment