Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès Novotel- Osé Loguey enfoncé, Mody se débat, Mabonga pleure à la barre
Publié le mercredi 22 mars 2017  |  Politik Afrique
Procès
© AFP par ISSOUF SANOGO
Procès des « disparus du Novotel »
Mardi 21 février 2017. Les premières auditions des prévenus ont débuté
Comment


Ce mardi 21 mars 2017, aux Assises du Tribunal de Yopougon , 5 témoins ont été entendus dans le dossier des disparus de l’hôtel Novotel du 04 avril 2011 à Abidjan.

Dans la salle, de l’émotion et de la frustration chez des accusés, au moment des témoignages. Ces témoignages, à la fois virulents et précis, ont resserré l’étau autour de l’accusé Osé Loguey qui ne s’est pas laissé faire. Diakoury Gnahoua Honoré, le premier témoin de la journée, aujourd’hui à la retraite, est un ancien porte-parole de la Police ivoirienne et un ancien Préfet-adjoint de la police à Abidjan. « Je ne connais pas Osé Loguey », dit-il dans la matinée pour s’en souvenir finalement dans l’après-midi. « Nous avons peut-être travaillé ensemble. Mais, je ne sais pas dans quel service », soutient Diakoury Gnahoua à la barre. Cette allégation ne peut convaincre le juge-président de la Cour, Cissé Mourlaye. D’ailleurs, c’est une information que dément même l’accusé Osé Loguey qui insiste pour dire qu’il l’a même « informé par téléphone le 31 mars que mon remplaçant, le commissaire Assouhoun, n’était pas là », battant en brèche la contrevérité du désormais retraité .

Pourtant plutôt, le commissaire Diakoury Gnahoua, parlant au Président, a dit que « Ma mission, c’est l’opérationnel et la coordination, la désignation des commissaires affectés aux 5 divisions du district de police d’Abidjan. A la date du 31 mars 2011, les services n’ont plus fonctionné normalement » a-t-il reconnu.

A son tour, Touré Mabonga, l’actuelle Commissaire divisionnaire du district d’Adjamé, dans ses propos, a aussi été confrontée à Osé Loguey. Il a été évoqué des accointances du commissaire Osé Loguey avec les GPP, le Groupement des Patriotes pour la Paix et les activistes du même genre de l’espace Sorbonne dans la commune du Plateau. A un moment du récit, l’audience a dû être suspendue parce que Touré Mabonga coulait des larmes après avoir regardé son adjoint policier qu’elle qualifie de « travailleur et disponible », a-t-elle soutenu.
... suite de l'article sur Politik Afrique

Commentaires


Comment