Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: l’exploitation des eaux usées représente une véritable aubaine (Ministre)
Publié le vendredi 24 mars 2017  |  APA
Interdiction
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Interdiction des sachets plastiques: le Ministère de la Salubrité passe à la phase de répression
Abidjan le 16 Mars 2017. La Ministre de la Salubrité, de l`environnement et du Développement Durable, Anne Ouloto, a au cours d`une tournée dans le district d`Abidjan, entamée au Centre Antipollution (CIAPOL), procédé au démantèlement de réseaux de production d`eau conditionnée dans les sachets plastiques.
Comment


‘’Pas moins de 80% des eaux usées provenant des lieux d’habitation, des villes, de l’industrie et de l’agriculture sont rejetées dans la nature, polluant notre environnement et appauvrissant nos sols’’, a expliqué Mme Ouloto qui délivrait le message du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly lors de cette commémoration.

‘’Il va donc sans dire que nous devons améliorer la collecte, le traitement et la réutilisation des eaux usées, tout en réduisant la quantité d’eaux usées que nous produisons afin de protéger notre environnement et nos ressources hydriques’’, a poursuivi Anne Désirée Ouloto.

Pour elle, ‘’l’exploitation des eaux usées représente pour notre monde d’aujourd’hui une véritable aubaine en raison de l’abondance de cette ressource’’, car, ‘’si elles sont traitées de manière sûre, les eaux usées devraient représenter une source durable d’accès à l’eau, à l’énergie, aux nutriments et autres matériaux récupérables’’.

Dans le but d’accélérer l’accroissement du taux de couverture nationale d’assainissement (eaux usées) et de drainage, le gouvernement ivoirien, à travers les différents ministères en charge de l’Assainissement et du drainage, a initié depuis 2011, l’élaboration d’un document d’orientation et de stratégie gouvernementale dénommé : «étude institutionnelle et de politique sectorielle d’assainissement de la Côte d’Ivoire ».

Cette étude est financée par le 10ème FED (Fonds européen de développement) et dans sa composante appui institutionnel du Programme d’hydraulique de l’assainissement du millénaire (PHAM) de l’Union Européenne.

Auparavant, le ministre de la Construction, du logement, de l'assainissement et de l'urbanisme, Claude Isaac Dé a rappelé ‘’l’existence d’un cadre de collaboration avec les communes que nous allons renforcer dans les prochains mois, afin de leur permettre de jouer leur rôle en matière d’assainissement et de drainage’’.

Poursuivant, il a également noté ‘’l’existence d’un groupe sectoriel Eau-hygiène- assainissement ( EHA) qui a été mis en place en 2016’’. ‘’C’est une plateforme de concertation qui permettra à tous les acteurs du secteur Eau Hygiène Assainissement, de coordonner les actions et juguler les efforts pour l’atteinte des résultats visés’’, a conclu le ministre Claude Isaac Dé.

Cette commémoration qui a été marquée par une visite guidée de stands de projets (eau, hygiène, assainissement) dans les locaux de la primature, a enregistré la participation des partenaires financiers et techniques que sont notamment l’UNICEF, l’Union européenne (UE), l’Agence française au développement (AFD), la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale.

LS/APA
Commentaires


Comment