Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Une délégation du Fonds d’Appui à la Presse Privée du Burkina échange avec le Ministre Bruno Koné.
Publié le vendredi 24 mars 2017  |  Ministères
Coopération
© Ministères par dr
Coopération Côte d’Ivoire-Burkina Faso/ Une délégation du Fonds d’Appui à la Presse Privée échange avec le Ministre Bruno Koné.
Dans le cadre du renforcement de la coopération dans le domaine de la presse entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, une délégation du Fonds d’Appui à la Presse Privée (FAPP) du Burkina conduite par son PCA, Souleymane Soulama, a rencontré, le Jeudi 23 Mars 2017, le Ministre Bruno Nabagné Koné.
Comment


Dans le cadre du renforcement de la coopération et du partage d’expériences dans le domaine de la presse entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, une délégation du Fonds d’Appui à la Presse Privée (FAPP) conduite par son PCA, Souleymane Soulama, a rencontré, le Jeudi 23 Mars 2017, à son Cabinet, sis au Plateau, le Ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné.
Au terme de la rencontre, le Président du Conseil d’Administration du Fonds d’Appui à la Presse Privée du Burkina Faso, Souleymane Soulama, qui avait à ses côtés son homologue ivoirien, le Directeur Exécutif du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP), Mme Bernise N’Guessan, a indiqué qu’il est venu ‘’en terre ivoirienne’’ pour s’inspirer du modèle ivoirien. « Nous
sommes là pour nous inspirer du modèle ivoirien parce que notre Fonds est naissant et nous souhaitons nous inspirer des bonnes pratiques afin de boucler nos textes au niveau du Burkina Faso », a indiqué Souleymane Soulama.
Poursuivant, il a traduit toute sa reconnaissance et sa gratitude à l’endroit du Ministre Bruno Nabagné Koné qui a accepté de les recevoir et cela, a-t- il ajouté, est ‘’une marque de confiance’’. Déroulant le calendrier de son séjour dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, M. Soulama a expliqué que le Directeur Exécutif du FSDP a ‘’concocté un programme’’ qui leur a permis de
comprendre le fonctionnement du FSDP et sa relation avec les organisations professionnelles de presse, les entreprises de presse et les banques. « Les professionnels des médias qui nous accompagnent sont très satisfaits parce qu’ils ont beaucoup appris et cela va leur permettre de les conforter et d’enrichir leurs pratiques au Burkina Faso. Cette visite conforte également le Fonds qui pourra ajuster ses textes pour le plaisir de toute la presse au Burkina Faso», s’est-il réjoui avant de faire cette précision : « Nous gardons une très bonne perception de la presse en Côte d’Ivoire parce qu’on estime qu’elle est très dynamique ; et au-delà des considérations partisanes, nous pensons qu’elle est professionnelle ». Pour terminer, M. Soulama a, en outre, noté que les
organisations professionnelles et certains organes de presse qu’il a pu visiter ‘’évoluent dans un cadre organisé et cela est une pratique à observer, dynamiser et à renforcer’’. « Nous pensons que nous allons dupliquer ces bonnes pratiques, nous allons conseiller notre presse à aller dans ce sens », a conclu le PCA du FAPP.

Sercom Ministère
Commentaires


Comment