Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Entrepreneu​riat : Trois jeunes issus des régions diamantifères de Séguéla et Tortiya ​primés
Publié le vendredi 24 mars 2017  |  Abidjan.net
Entrepreneuriat:
© Abidjan.net par C. Kouassi
Entrepreneuriat: trois jeunes issus des régions diamantifères de Séguéla et Tortiya primés
Jeudi 23 mars 2017. Abidjan. Diaby Drissa, Claude Mireille Dago et Elisée Koné, des jeunes des régions diamantifères de Séguéla et Tortiya ont été recompensés à l`issue d`une présentation de projet à l`Université Nangui Abrogoua.
Comment


Diaby Drissa, Claude Mireille Dago et Elisée Koné sont les trois lauréats du Business-in-a-Box, concours de plans d’affaires organisé par SPARK, Organisation œuvrant dans le développement de l’enseignement supérieur et l’esprit d’entreprise afin de permettre aux jeunes gens ambitieux de mener leurs sociétés dans la prospérité.

Ces trois jeunes gens ont présenté des projets, à en croire le jury, simples réalistes et intégrés. Diaby Drissa arrivé en tête du Concours a présenté un projet d’élevage d’Aulacodes, appelés communément Agouti. Quand Claude Mireille Dago emballait le jury avec son projet de fruits séchés, afin d’en maintenir le plus longtemps possible sa conservation. Elisée Koné a présenté un projet en rapport avec les fruits de l’anacardier.

Tous trois ont eu droit aux félicitations du jury et de la communauté universitaire représentée à cette cérémonie par le président de l’Université Nangui Abrogoua, le Professeur Tano Yao. Le concours Business-in-a-Box a vu la participation de 260 candidats, avant la sélection en finale de 15 projets dont les trois arrivés en tête.

Le Concours Business-in-a-Box s’est déroulé en quatre étapes. La première a consisté à l’identification des projets porteurs et les entrepreneurs. A l’issue de cette étape, une liste de 30 personnes a été retenue. La seconde étape a consisté à la formation des 30 sélectionnés sur l’entrepreneuriat. A l’issue de cette formation 15 ont été retenus pour la finale. La troisième étape est celle qui a eu lieu jeudi avec la sélection des 3 projets qui seront soumis à financement. La dernière étape va consister à un appui technique d’experts originaires des Pays-Bas.

Le Pr. Tano Yao a salué la coopération entre l’Université Nangui Abrogoua et l’ONG SPARK, qui a abouti à la mise sur pied du Centre d’Appui à l’Entrepreneuriat ou Business Support Center. Selon le Pr Tano, le BSC va contribuer à la réalisation de la politique d’employabilité des formations de l’université, et favoriser l’insertion professionnelle des diplômés, un des maillons faibles du système d’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire.



Elisée B.
Commentaires


Comment