Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

La Côte d’Ivoire chef de fil du Pavillon des Lettres d’Afrique
Publié le lundi 27 mars 2017  |  Ministères
Paris/
© Ministères par DR
Paris/ Salon International du livre 2017: La Côte d`Ivoire chef de fil du Pavillon des Lettres d’Afrique
Jeudi 24 mars 2017. Porte de Versailles à Paris. La Côte d`Ivoire, chef de fil du Pavillon des Lettres d`Afrique était très bien représentée par le ministre de la culture Maurice Bandama et l`ambassadeur Charles Gomis.
Comment


Pour la première fois le salon international du livre (37e édition) qui se déroule du 24 au 27 mars 2017 au pavillon 1 de la porte de Versailles à Paris a vu la participation de la littérature africaine avec la présence de 12 pays d’Afrique. Rassemblés tous sur un même stand « Pavillon des Lettres d’Afrique » les éditeurs, écrivains, écrivaines venus de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Bénin, du Nigéria, du Congo Brazzaville, de la Guinée, du Sénégal, du Togo…vont durant 5 jours partager leurs expériences littéraires. La soirée inaugurale de cette grande foire littéraire a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités dont le président français François Hollande, le ministre ivoirien de la culture et de la Francophonie, Maurice Bandama Kouakou et plusieurs ambassadeurs dont Charles Gomis.
C’était ce jeudi 23 mars 2017de 16h à 22h. A son passage sur le stand africain, le Président français n’a pas manqué de rendre un hommage à la première dame de Côte d’ivoire, Dominique Ouattara à travers sa fondation Children Of Africa présente au salon et représentée par Mme Aissatou Cissé, responsable du volet éducation de la fondation et qui compte à travers ce salon d’abord présenter le projet Bibliobus au grand public français, partager cette belle aventure de la lecture pour enfants non sans nouer de solides contacts en vue de la collecte d’autres ouvrages pour équiper nos bibliothèques scolaires en Côte d’Ivoire.

« C’est une très belle initiative. Je connais déjà cette fondation parce que madame Ouattara m’en avait déjà parlé. Nous faisons en sorte de multiplier ces expériences. En France aussi, il faut apporter des livres partout où il y a des enfants qui en sont privés » a dit François Hollande parlant des 8 Bibliobus mis en place par la fondation Children Of Africa et qui sillonnent actuellement plusieurs localités de la Côte d’ivoire dans le cadre de la promotion de la lecture auprès des tous petits en dehors des manuels scolaires.
François Hollande en a profité pour se faire conter une belle histoire par Dr Lora Michelle, conteuse ivoirienne, également présente au salon du livre.
La soirée inaugurale a aussi eu la communication du ministre Maurice Bandama, parrain de ce premier « Pavillon des Lettres d’Afrique » au cours d’un panel. « L’Afrique doit exister par la pensée et par la culture et je suis heureux que nous soyons unis pour célébrer le livre, symbole de l’union africaine » a-t-il dit. Avant lui, Sébastien Fresneau directeur du salon du livre s’est félicité de la forte présence de l’Afrique à ce salon qui se veut désormais ouvert au reste des pays du monde.
Mme Youma Sall responsable de l’OIF en a profité pour annoncer la remise le vendredi 24 mars, du prix des cinq continents à la romancière-journaliste tunisienne, Fawzia Zouari.
M. Sansi Diakité a quant à lui présenté le projet « Conakry capitale Mondiale des Lettres 2017 de l’Unesco » qui célébrera du 23 avril 2017 au 22 avril 2018 la diversité littéraire africaine en Guinée.
Enfin notons que le pavillon des Lettres d’Afrique s’inscrit dans la continuité du stand précurseur « Livres et Auteurs du Bassin du Congo » habitué du salon international du livre de Paris.
En invitant plusieurs autres pays africains à venir exposer leurs œuvres littéraires et sur un même stand, le Salon Livre Paris entend donner chaque année, dorénavant une belle visibilité à la littérature africaine sur les bords de la seine.
Commentaires


Comment