Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le manuel de référence de la CEDEAO disponible en trois langues nationales ivoiriennes
Publié le mardi 28 mars 2017  |  AIP
Remous
© Abidjan.net par PR
Remous sociaux : Le Rassemblement des Enseignants Républicains (RER) en Assemblée générale ordinaire
Samedi 21 janvier 2017. Abidjan. Cocody. Le Rassemblement des Enseignants Républicains (RER) a tenu, ce samedi 21 janvier une assemblée générale ordinaire relative à la grève des foncitonnaires de l`Etat. photo : le ministre de l`Education national Kandia camara
Comment


Abidjan, 28 mars (AIP) - Le manuel de référence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est désormais traduit en trois langues nationales ivoiriennes, rapporte un communiqué de presse de l’organisation régionale transmis mardi à l’AIP

Ces traductions, fruit d’un partenariat entre la CEDEAO et l’Organisation des Nations unies pour la Science et la Culture (UNESCO), ont été remises le 21 mars à Abidjan, à la ministre ivoirienne de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Mme Kandia Camara.

C’était en présence du représentant permanent du président de la Commission de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur Babacar Carlos Mbaye, du représentant résident de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, Ydo Yao, et de la représentante du maire de Cocody, Mme Noëlle Affoué.

Après avoir fait la genèse du manuel de référence de la CEDEAO et expliqué les raisons de sa traduction dans trois langues nationales ivoiriennes, Ydo Yao a remercié Mme Kandia Camara et ses collaborateurs pour la qualité du travail réalisé, les traducteurs et les éditeurs des documents, et salué l’excellence du partenariat avec la CEDEAO.

Pour sa part, la ministre a exhorté la communauté éducative de son pays à s’approprier le précieux document traduit, afin que l’enseignement tant attendu en langues locales, dessine davantage les contours d’une école ivoirienne plus inclusive, plus performante et plus compétitive.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment