Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Partenariat pour un Gouvernement ouvert (OGP): La Côte d’Ivoire élabore sa matrice d’actions 2017
Publié le mardi 28 mars 2017  |  AIP
Comment


Abidjan, Le Partenariat pour un gouvernement ouvert (OGP) en Côte d’Ivoire va valider son programme d’actions 2017, dans le cadre d’un atelier ouvert, mardi, à Abidjan, qui marque le lancement de l’ensemble des activités du comité technique en l’année en même temps que le démarrage du processus d’auto évaluation de la mise en œuvre du plan national décliné après l’adhésion du pays à l’initiative en 2015.

Inauguré en septembre 2011 par huit pays fondateurs (Brésil, Indonésie, Mexique, Norvège, Philippines, Afrique du Sud, Royaume-Uni et États-Unis), le Partenariat pour un gouvernement ouvert est une initiative multilatérale qui rassemble aujourd’hui 75 Etats membres, des collectivités territoriales ainsi que des ONG et représentants de la société civile.

Lieu de partage de bonnes pratiques, les pays qui rejoignent l’OGP s’engagent à respecter les grands principes de la déclaration fondatrice à savoir la transparence de l’action publique, notamment via l’ouverture des données publiques, la participation des citoyens à l’élaboration et à l’évaluation des politiques publiques, l’intégrité de l’action publique et des agents publics et l’utilisation des nouvelles technologies en faveur de l’ouverture et de la recevabilité.

Tous les deux ans, les pays membres élaborent, en concertation avec la société civile, des plans d'actions nationaux pour deux ans, qui rassemblent leurs engagements en faveur d’une action publique transparente et collaborative.

La Côte d’Ivoire met en œuvre depuis juillet 2016 son 1er plan d’action qui arrive à échéance le 30 juin 2018. Des structures indépendantes de l’initiative élaboreront à partir de juin 2017, un rapport d’évaluation indépendante sur la conduite du processus. Un processus d’auto-évaluation précède cette étape dont l’atelier, qui se tient sur deux jours à l’hôtel Ohinéné (Cocody-Vallon), marque le démarrage.

Il s’agira pour la cinquantaine de participants de voir, au cours de ce séminaire, comment se portent les engagements (15 au total) pris par la Côte d’Ivoire que portent les différents départements ministériels, a noté la présidente du Comité technique de l’OGP (CT-OGP), Ehouman Kouandé Epse Angouan.

Le ministère de l’Industrie et des Mines est le point focal du Partenariat pour un Gouvernement ouvert en Côte d’Ivoire (OGP), a-t-on appris.

(AIP)

kg/fmo
Commentaires


Comment