Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Daloa – Lancement de la campagne 2017 de l’anacarde: Les recommandations d’ ECAM aux producteurs ; la fuite des produits agricoles vers l’extérieur dénoncée
Publié le jeudi 30 mars 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


La société coopérative agricole ECAM (Entreprise de coopérative des agriculteurs modernes ) a procédé le dimanche 26 mars 2017 au lancement de sa campagne 2017 de l’anacarde. À cette occasion, le président du comité de gestion de cette société Koné Balamine a condamné fermement la fuite de la noix de cajou vers les pays voisins.
« Il faut avoir un orgueil national. On ne peut pas favoriser ces genres d’actes qui sont au détriment de l’intérêt national » , a-t-il déclaré. Avant de poursuivre : « nous nous faisons fort de condamner tous actes qui n’honorent pas la Côte d’Ivoire. Car ce n’est pas cela qui va développer le pays » . Aussi , a-t-il ajouté : « l’intérêt collectif doit primer sur les intérêts personnels ; un produit qui sort de la Côte d’Ivoire de façon frauduleuse peut erroner les statistiques du gouvernement».
Tout en rendant un hommage au gouvernement qui a pris des dispositions contre ce fléau et qui commence à porter leurs fruits, le PCG , Koné Balamine, a invité les producteurs à tourner le dos à cette pratique tout en dénonçant toute personne susceptible de pouvoir mener ces actions pareilles surtout dans les zones frontalières.
Faisant le point de sa campagne précédente, il a fait savoir que celle-ci fut un véritable succès où son entreprise a enregistré plus de 4 000 tonnes de noix de cajou soit un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards de francs CFA « pour cette campagne, nous comptons réaliser une production de 6 000 tonnes de noix de cajou , aussi la priorité pour cette campagne, demeure l’intérêt des paysans et l’amélioration de leur vie. Pour cela, nous mettons l’accès sur la réussite qualité. Pour réussir cela, nos agents relais sont sur le terrain pour sensibiliser les producteurs dans ce sens afin de leur permettre de tirer le meilleur profit de leur travail. », a-t-il souligné .
Koné Balamine a remis également les cartes topographiques de 150 planteurs pour leur permettre de mieux maîtriser leur plantation en matière de superficie. Un projet qui, selon lui , s’étendra aux 2500 planteurs de la société coopérative agricole ECAM.

BP , Correspondant
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3898 du 30/3/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment