Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Planification et financement des infrastructures: Abdourahmane Cissé expose la vision de son pays
Publié le jeudi 30 mars 2017  |  Ministères
Deuxième
© Abidjan.net par Atapointe
Deuxième Conférence sur l`Emergence : le ministre du budget participe à un panel
Mercredi 29 mars 2017. Abidjan. Le ministre du budget et du portefeuille de l`Etat, Abdourahmane CISSE (photo) a pris part en marge de la deuxième conférence internationale sur l`émergence en Afrique, à un panel sur le thème ``Planification et financement des infrastructures pour l`émergence.``
Comment


Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Abdourahmane Cissé a animé un panel mercredi dernier, à la salle chandelier Lagune de l’hôtel Sofitel Ivoire. C’était en marge de la 2ème édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (Ciea) qui a pris fin hier, jeudi en Côte d’Ivoire. Les débats se sont déroulés autour du thème ‘’planification et financement des infrastructures pour l’émergence’’. Le ministre Abdourahmane Cissé a animé le panel en compagnie du représentant de son homologue Togolais Sani Yaya, ministre de l’Economie et des Finances, d’un représentant du secteur privé, de la Banque africaine de développement, du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud)…. Dans un bref et concis exposé, le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat a précisé que la Côte d’Ivoire a réussi à redynamiser son économie grâce aux nombreuses réformes. Elles ont été engagées dans les finances en vue d’assainir et de renforcer le système de gestion de ses ressources publiques, indispensables pour la mise en œuvre des politiques de développement et de réduction de la pauvreté. Ces réformes seront poursuivies avec l’amélioration du cadre législatif et réglementaire des marchés publics. Abdourahmane Cissé a également relevé que le niveau des investissements est passé de 15% du budget en 2010 à environ un tiers en 2017. Ces dispositions a-t-il ajouté ont permis d’améliorer les conditions de vie des Ivoiriens. «Nous avons réduit les dépense au niveau de la masse salariale et du service de la dette pour accroître le niveau des investissements », a expliqué le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Cette hausse des investissements publics a été suivie par celle du privé, favorisant de ce fait le développement des infrastructures. Dans son exposé, il a présenté l’évolution de l’économie ivoirienne depuis 1960 et les derniers développements depuis 2011, relevant les "efforts déployés par le Gouvernement sous le leadership du Président Ouattara pour impulser une dynamique de croissance forte et durable". Ces efforts portent notamment sur l’amélioration de l’environnement des affaires, l’amélioration de l’efficacité de l’Administration publique et de la gestion des finances publiques. Le représentant du ministre de l’Economie et des Finances du Togo, Sani Yaya a présenté les réformes et innovations mises en œuvre pour la gestion transparente des ressources. Les autres panélistes ont donné leurs recettes pour une planification et financement des infrastructures pour l’émergence.
Commentaires


Comment