Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Emergence de la Côte d’Ivoire : L’Economiste en Chef de la Banque Mondiale, Albert Zeufack conseille la diversification de l’économie
Publié le vendredi 31 mars 2017  |  Abidjan.net
Albert
© Abidjan.net par E.B
Albert Zeufack Economiste en Chef de la Banque Mondiale
Albert Zeufack est un économiste d`origine camerounaise. Il est le premier Africain nommé en 2016, économiste en Chef de la Banque mondiale pour l’Afrique.
Comment


Dans un entretien à abidjan.net, en marge de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique du 28 au 30 mars 2017 à Abidjan, l’Economiste en Chef de la banque mondiale, Albert Zeufack a donné ses recettes pour l’émergence des Etats africains et plus spécifiquement de la Côte d’Ivoire.

Pour Albert Zeufack, la Côte d’Ivoire est sur une bonne voie dans sa marche vers l’émergence, toutefois, elle devra poursuivre et accélérer la diversification de son économie. Ce qui devra constituer le pilier sur lequel elle va s’appuyer pour parvenir à l’émergence.

« L’émergence ce n’est pas une destination. C’est un état d’esprit. C’est une volonté de faire de son pays le meilleur au monde. Ne le voyons pas comme un concours qu’on doit passer dans 2 ans. La Côte d’Ivoire est engagée dans un processus de diversification de son économie, ce qui pour elle doit constituer la base de cette émergence. Elle doit poursuivre cette diversification de son économie et travailler à créer des emplois pour la jeunesse », a conseillé l’Economiste en chef de la Banque mondiale.

Selon Albert Zeufack, l’émergence requiert, une vision claire du développement – de garder une stabilité macroéconomique – de mettre en place des institutions solides qui permettent de mettre en œuvre la vision ainsi que les programmes de développement. Il a également insisté sur la nécessité d’investir dans le capital humain. « S’assurer que l’administration est équipée des meilleures compétences. Copier les voisins qui font mieux plutôt que de regarder ceux qui font moins bien », a dit l’Economiste en chef de la Banque mondiale. Pour conclure, Albert Zeufack a recommandé avec force que les Gouvernants travaillent avec engagement à la mise en œuvre des plans d’émergence, qui pour la plupart sont de bons plans mais qui malheureusement souffrent de la non mise en œuvre.

Albert Zeufack est un économiste d'origine camerounaise. Il est le premier Africain nommé en 2016, économiste en Chef de la Banque mondiale pour l’Afrique.

Elisée B.
Commentaires


Comment