Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Les dates des présélections et de la finale d’Awoulaba 2017 connues: Geneviève Dahon justifie les objectifs du concours
Publié le lundi 3 avril 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


La salle de théâtre de la Cité Rouge à Abidjan-Cocody a abrité le vendredi 31 mars 2017 le lancement officiel de la 5ème édition du concours de beauté Awoulaba.
Géneviève Dahon, présidente du Comité Awoulaba Côte d’Ivoire (Caci) a lancé l’édition 2017. Elle a, à cette occasion, déclaré que les présélections se dérouleront du 22 avril au 24 juin 2017 , et que la finale aura lieu le 12 août 2017 au Palais de la culture de Treichville sous le thème ‘’le Cancer du sein’’. Sur sa lancée, la présidente a dit : « Notre bataille est la promotion et la valorisation de nos canons de beauté de type africain. On se dit pourquoi prendre pour modèle seulement que les beautés occidentales alors qu'en Afrique, nous avons des beautés qui ne rentrent pas dans le cadre des critères occidentaux. Voici tout l'intérêt de notre concours ». Et de préciser que pour les phases de présélections , les localités du pays que sont Abengourou, Daoukro, Bouaké, Gagnoa et Dabou , ainsi que le District d’Abidjan , seront visités par le Caci. Et d’ajouter : « Nous voulons repositionner le concours Awoulaba. Nous voulons le faire respecter. Nous voulons que les autorités du pays le ressentent. Nous voulons que les Occidentaux sachent que les Africains ont leurs critères de beauté ». Avant elle, Solange Gnambo, l’encadreuse des candidates s’est réjouie du travail abattu par la présidente du Caci , qui en un an d’exercice a donné une autre dimension au concours. « Le mandat de Geneviève en un an est déjà positif. Le concours est respecté, les Ivoiriens s’intéressent de plus en plus au concours. Elle a repositionné le concours Awoulaba CI », s’est-elle réjouie. Pour ce qui concerne les critères de base du concours, la collaboratrice de la présidente a rappelé qu’ils demeurent les mêmes. Notamment avoir de belles jambes, pas de grosses fesses, un joli cou, un joli nez, une forme proportionnelle.

Le concours est ouvert aux femmes âgées de 25 à 45 ans.
Ce lancement de l’édition 2017 a été placé sous le parrainage de Sa Majesté Dongho Emmanuel, le co-parrainage de Sossonan Kouakou Bertin, PDG des Palaces Astoria et sous la présidence de Dr Aka Aouélé Eugène, président du Conseil régional du Sud-Comoé.

M. O avec T.Z
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3899 du 31/3/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment